PostgreSQL 9.2 met l’accent sur les performances, NoSQL et le développement Web

Quelques jours après la publication d’une version Release Candidate, la communauté derrière PostGreSQL inaugure la version finale de la version 9.2 de la base de données Open Source.

Quelques jours après la publication d’une version Release Candidate, la communauté derrière PostGreSQL inaugure la version finale de la version 9.2 de la base de données Open Source. Cette mouture, qui est présentée comme majeure par le PostgreSQL Global Development Group en charge de son développement, se distingue notamment par une amélioration des performances et de la flexibilité ainsi que par une orientation, plutôt nouvelle, vers le développement d’application Web.

Côté performance, une meilleure exploitation des ressources matérielles ainsi que des nombreuses avancées, notamment au niveau de l’efficacité d’écriture et de l’accès aux données par les seuls index, ont permis d’accélérer la base. Et chiffres à l’appui : l’équipe PostgreSQL parle de requêtes en lecture 4 fois plus rapides, d’accès aux données à partir des index de 2 à 20 fois plus rapides, et une consommation électrique des processeurs jusqu’à 30 fois inférieur. 

L’autre point clé de cette version 9.2 s’adresse davantage aux développeurs. Notons le support de JSON - les résultats des requêtes peuvent être retournés dans ce format -  ainsi que l’apparition d’un type «Range», qui permet «de créer de meilleures applications de type calendrier, scientifiques ou financières», note l’équipe de PostgreSQL.

Autre intérêt, la poussée de la base vers le terrain du très tendance «NoSQL». PosGreSQL propose des extensions de programmation javascript PL/V8 et PL/Coffee, combinées à HStore (bâti sur un modèle clé - valeur), permettant d’utiliser la base comme une base documentaire de type « NoSQL ». Un point qui semble séduire, Guillaume Lelarge, directeur technique de Dalibo, société française spécialisée dans PostgreSQL : « Avec la version 9.2, PostgreSQL fait un pas en avant vers les développeurs. Le support de JSON est un message clair: PostgreSQL est l'outil idéal pour créer des applications innovantes et exploiter la puissance des outils de développement modernes comme le framework node.js par exemple. De plus, l'extension hstore est la preuve que PostgreSQL a évolué pour répondre aux enjeux soulevés par le mouvement NoSQL », explique-t-il dans un communiqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close