Le PDG de RIM évoque l’idée de proposer des licences pour la future plateforme BlackBerry

Arrêter de faire cavalier seul et attaquer le marché des smartphones et des tablettes tactiles avec une approche comparable à celle d’Android.

Arrêter de faire cavalier seul et attaquer le marché des smartphones et des tablettes tactiles avec une approche comparable à celle d’Android. C’est la voie à laquelle RIM semble aujourd’hui réfléchir. Dans un entretien accordé au Telegraph, Thorsten Jeins, PDG du groupe canadien, explique ne pas «disposer des économies d’échelle pour concurrencer des acteurs qui sortent 60 smartphones par an ». Selon lui, RIM doit donc se différencier et disposer d’une plateforme spécifique : Blackberry 10. Et justement, pour celle-ci, il estime que RIM «pourrait avoir besoin de réfléchir à proposer une licence à quelqu’un capable de formuler une meilleure proposition de coût que nous ». Une option, parmi d’autres, que le groupe serait en train d‘examiner. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close