RIM laisse ouverte la porte à la vente de licences pour Blackberry 10

Thorsten Jeins, PDG de RIM, l’avait évoqué dès le mois d’août dernier; il vient de le confirmer.

Thorsten Jeins, PDG de RIM, l’avait évoqué dès le mois d’août dernier; il vient de le confirmer. Le groupe canadien qui s’apprête à lancer la semaine prochaine sa nouvelle plateforme logicielle pour smartphones, Blackberry 10, envisage bien l’hypothèse de la vente de licences. Il n’exclue pas non plus la cession de certaines activités dont la fabrication de terminaux mobiles. Une hypothèse déjà exposée en juin dernier. 

Il indique toutefois rester concentré sur le lancement imminent de Blackberry 10 : «pour l’heure, ce qui est le plus important, c’est le succès du lancement de Blackberry 10. Ensuite, nous aviserons», a ainsi indiqué Thorsten Jeins à nos confrères du journal Die Welt. 

Le PDG de RIM avait expliqué l’an dernier réfléchir à la vente de licences car il ne disposait "pas des économies d’échelles pour concurrencer des acteurs qui sortent 60 smartphones par an ». 

Le Canadien compte beaucoup sur le lancement de Blackberry 10 pour tenter de se relancer, lui qui semble aujourd’hui pris en tenailles entre Android et iOS. Afin de mettre toutes les chances de son côté, il a récemment organisé des événements centrés sur le portage d’applications d’autres environnements mobiles pour Blackberry 10. RIM espère disposer d’un magasin applicatif riche de plusieurs dizaines de milliers d’applications dès son ouverture.

Pour approfondir sur Mobilité

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close