Smartphones : Microsoft, Nokia et RIM discuteraient d'un rapprochement

Les retardataires sur le marché du smartphone pourraient bien s’allier pour tenter de remonter un peu la pente selon le Wall Street Journal.

Les retardataires sur le marché du smartphone pourraient bien s’allier pour tenter de remonter un peu la pente selon le Wall Street Journal. Le quotidien économique américain rapporte que Microsoft et Nokia – alliés sur ce créneau depuis quelques mois – auraient pris langue avec le Canadien Research In Motion – propriétaire de Blackberry – pour discuter de son avenir. Alors que ce dernier est plutôt en difficulté après avoir été un précurseur, Microsoft et Nokia réfléchiraient à une offre conjointe de rachat.

RIM, Nokia et Microsoft collaborent déjà les un avec les autres. Bing de Microsoft est le moteur de recherche par défaut de Blackberry tandis que Windows Phone est devenu l’OS des smartphones Nokia en début d’année.

RIM prévoit de son côté un lancement important dans les mois à venir avec une nouvelle plate-forme basée sur QNX Neutrino – l'OS temps réel acquislors du rachat de QNX à Harman International. Cette palte-forme est présentée par RIM comme l'avenir pour ses appareils mais également comme une plate-forme possinle pour des téléphones mobiles tiers.

Seul problème les trois sociétés ont un point commun : autrefois leaders de leurs marchés respectifs autour de la mobilité, elles sont aujourd'hui très largement devancées par Apple et sa plate-forme iOS (iPhone,iPod , iPad) et par Google et son OS dédié Androïd. Les parts de marché de Nokia et RIM sont en chute libre tandis que Windows Mobile, malgré ses qualités, ne décolle pas, avec moins de 2% du marché mondial. Et pour beaucoup d'analystes, ce n'est pas en unissant des canards boiteux que l'on obtient un cygne...

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close