Twitter, victime d’une panne mondiale

Panique dans le monde Twitter.

Panique dans le monde Twitter. Hier, jeudi 21 juin, la coqueluche du micro-blogging a été victime de deux coupures de services mondiales, immobilisant ses quelque 140 millions d’utilisateurs. Cette panne d’ampleur mondiale est due à ce que Mazen Rawashdeh, vice président de l’ingénierie chez Twitter, de «bug en cascade» (un bug logiciel à un point donné de l’infrastructure qui a des répercutions dramatiques sur les autres points de cette même infrastructure). Confirmant ainsi que cette panne n’était ni provoquée par une attaque de pirates informatique, ni causée par les nouveaux bureaux et encore moins l’Euro 2012, contrairement à ce que la rumeur avait laissé courir.

Très concrètement, une première interruption de service est intervenue à 9 heures du matin (heure locale), explique Mazen Rawashdeh, avant une remise en service vers 10.10 . Le service est de nouveau tombé à 10.40, réactivé à 11.08. Mazen Rawashdeh confirme qu’une analyse complète de la panne est en cours afin d’éviter qu’une telle interruption ne se reproduise.

Twitter prétend que ces 6 derniers mois, le service est parvenu à atteindre des taux de disponibilité élevés, jamais atteint depuis sa création. Twitter avance un taux compris entre 99,96% et 99,99%.

Pour approfondir sur Continuité d’activité

Close