Surface fait déjà grincer des dents en coulisses

Microsoft avait assuré avoir prévenu ses partenaires de l’annonce, faite lundi soir, de ses prochaines tablettes Surface.

Microsoft avait assuré avoir prévenu ses partenaires de l’annonce, faite lundi soir, de ses prochaines tablettes Surface. Sans préciser quand.

Selon Reuters, le groupe de Redmond les aurait laissé dans le noir quasiment jusqu’au dernier moment : certains de ses partenaires n’ont appris l’information que quelques jours en amont, vendredi dernier en fait. Steven Sinofsky, patron de l’activité Windows de Microsoft, aurait alors lui-même décroché son téléphone sans toutefois rentrer dans les détails des produits. Acer et Asus auraient appris la nouvelle comme le reste du monde, au moment de l’annonce de lundi soir. Selon l’une des sources de nos confrères, certains industriels du secteur en nourriraient un «sentiment de trahison.»

Dell, HP et Lenovo ont refusé de commenter autrement que pour affirmer leur engagement continu aux côtés de Microsoft.

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close