Atos décroche un contrat d’infogérance de 5 ans en Grande-Bretagne

Atos enchaine les contrats cadres avec le secteur public britannique.

Atos enchaine les contrats cadres avec le secteur public britannique. Après avoir été choisi par le ministère de la Santé pour la fourniture de postes de travail, la SSII de Thierry Breton décroche l’infogérance de l’Autorité britannique du démantèlement nucléaire (NDA - Nuclear Decommissioning Authority). Le contrat, portant sur une période de 5 ans, est évalué à 140 millions de livres sterling (175 millions d’euros). 

L’accord porte ainsi sur l’infogérance des services réseaux, des postes de travail, des applications et des services hébergés, et comprend également un volet services d’administration et d’intégration (SIAM - Service Integration and Management). Une prestation qui a pour objectif de «moderniser et consolider l’infrastructure existante afin d’améliorer la qualité de service auprès de plus de 18 000 utilisateurs, répartis sur plus de 30 sites», explique Atos dans un communiqué.

A la clé, une économie évaluée à environ 30% sur 5 ans, pour les membres de NDA ayant participé à l’appel d’offres (comme le site nucléaire de Sellafield).

La zone Grande-Bretagne et Irlande est la 2e région la plus rémunératrice pour la SSII, derrière l’Allemagne. Au premier trimestre 2012, elle a affiché une progression de 5,8% pour un CA de 390 millions d’euros. Sur les trois premiers mois 2012, le CA total du groupe a atteint 2,16 milliards d’euros, en hausse de 2,4%.

Pour approfondir sur Infogérance d’exploitation

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close