Avec MPEG H265, l'OSI et l'UIT visent la très haute définition

La prochaine génération du codec vidéo MPEG est en voie de standardisation.

La prochaine génération du codec vidéo MPEG est en voie de standardisation. Un comité de standardisation commun à l'OSI et à l'UIT a publié un premier brouillon du format H.265, aussi connu sous le nom de code High Efficiency Video Coding (ou HEVC), dont l'objectif est de fournir un niveau de compression supérieur à celui de l'actuel format H264 AVC, tout en supportant la très haute résolution.

H265 devrait ainsi être optimisé pour des résolutions pouvant atteindre 7680 x 4320 pixels, de quoi répondre aux besoins de l'industrie du cinéma mais aussi aux besoins futurs des diffuseurs, constructeurs d'équipements vidéos et autres fabricants de télévision et d'ordinateurs. Selon des informations rapportées par notre confrère The Verge, H265 pourrait apporter une réduction des débits vidéo pouvant atteindre 67% par rapport à l'actuel H264 sans impact visible sur la qualité d'image.

H264 est aujourd'hui le standard de fait de la vidéo, que ce soit pour la diffusion télévisuelle ou le streaming sur Internet. Seul Google propose aujourd'hui une alternative crédible avec son format WebM, dérivé du VP8 développé par On2, une société qu'il a rachetée en 2009. Mais malgré son caractère open source, WebM est pour l'instant très peu utilisé, en partie du fait d'incertitudes sur la propriété intellectuelle attachée au format.

Pour approfondir sur Langages

- ANNONCES GOOGLE

Close