pcAnywhere : Symantec affine sa recommandation

Après avoir recommandé à ses clients, dans un livre blanc, de temporairement renoncer à l’utilisation de son outil de contrôle à distance pcAnywhere, Symantec vient de faire volte-face.

Après avoir recommandé à ses clients, dans un livre blanc, de temporairement renoncer à l’utilisation de son outil de contrôle à distance pcAnywhere, Symantec vient de faire volte-face. Dans un communiqué, l’éditeur recommande désormais de mettre à jour l’outil dans sa version 12.5 et de «s’assurer que toutes les mises à jour disponibles sont installées. Symantec a distribué un nouveau correctif le 23 janvier et va continuer de diffuser des mises à jour qu’il sera très important de déployer immédiatement ». Poursuivant dans ses recommandations, l’éditeur précise qu’il est «important que les clients utilisent pcAnywhere sur un réseau sûr et protégé (par un pare-feu ou sur un réseau privé virtuel). Enfin, les clients devraient s’assurer que les machines avec lesquelles ils communiquent via pcAnywhere disposent de sécurité du terminal ». Et lister : «protection contre les logiciels malveillants, détection d’intrusion, prévention des fuites de données, protection par mot de passe, etc.» Bref, chaque machine à contrôler à distance doit être parfaitement protégée, ce que Symantec résume en parlant «des pratiques de sécurité de référence communes ».

Ce n’est donc plus qu’en cas d’incapacité à mettre à jour et à appliquer les tous derniers correctifs, ou encore à suivre les recommandations évoquées, que Symantec «peut recommander de désactiver la version de pcAnywhere qu’ils utilisent ». Subtile et nuancé mais précis.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close