Le Japon développe son virus défensif

On appelle cela un virus défensif.

On appelle cela un virus défensif. Afin de se protéger plus efficacement contre les menaces venues d’Internet, le Japon travaille à l’élaboration d’un virus capable de remonter à la source des attaques informatiques et de les neutraliser, nous apprennent nos confrères de l’AFP qui citent le quotidien japonais, Yomiuri Shimbun.

Le gouvernement aurait ainsi investi quelque 1,72 millions d'euros sur trois ans dans ce projet, et confié les développements à Fujitsu. Ce virus sera pour l’heure «testé en environnement fermé», selon le journal nippon. Ce développement aurait évidemment pour objectif de se protéger contre des vagues de cyber-attaques. Un phénomène récurrent qui, par ailleurs, a pris plusieurs fois le pays pour cible ces derniers mois.  L’AFP rappelle par exemple la contamination en novembre dernier d’un système informatique utilisé par quelque 200 collectivités territoriales.

Selon nos confrères, le gouvernement devra toutefois modifier sa législation en place qui interdit actuellement le développement de virus.

Pour approfondir sur Menaces informatiques

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close