AWS façonne son Cloud aux exigences du gouvernement US

Tout à sa stratégie de devenir le pilier du Cloud aux Etats-Unis, Amazon Web Services a décidé d'adapter son infrastructure en nuage aux exigences très rigoureuses du gouvernement américain.

Tout à sa stratégie de devenir le pilier du Cloud aux Etats-Unis, Amazon Web Services a décidé d'adapter son infrastructure en nuage aux exigences très rigoureuses du gouvernement américain. Le groupe a alors décidé d'isoler une région de son importante infrastructure qui sera dédiée aux agences fédérales ainsi qu'à l'ensemble des sous-traitants du gouvernement outre-Atlantique. Baptisée AWS GovCloud, cette zone a été développée pour répondre aux besoins de conformité et de sécurité du gouvernement US, indique Amazon sur son blog, et devrait permettre d'exécuter des applications et de stocker des données en conformité avec les régulations du pays. Parmi elle, le groupe cite la régulation International Traffic in Arms (ITAR) qui stipule que les données contrôlées par cette régulation doivent être stockées dans un environnement uniquement accessible par des résidents américains. Amazon souligne que pour répondre à ses contraintes, cette région sera localisée dans ses datacenters situés dans l'Ouest du pays.

EC2,  Amazon Simple Storage Service (S3),  Amazon Elastic Block Store (EBS), Amazon CloudWatch, Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC)  et AWS Identity and Access Management (IAM) y seront proposés à des tarifs légèrement supérieurs à ceux offerts sur l'infrastructure classique.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close