VMware dévoile cloud Foundry une plate-forme PaaS open source

Le tueur d'Azure de VMware s'appuiera sur un moteur open source et supportera dans un premier temps les applications Java, Ruby et Javascript serveur.

VMware a annoncé aujourd’hui le lancement de sa plate-forme de Paas Open source baptisée Cloud Foundry et qui permettra aux développeurs de porter dans le cloud leurs applications Java (et Spring), Ruby on Rails et Javascript serveur (Node.js).

Cloud Foundry est à la fois le nom d'un futur service de cloud Paas opéré par VMware (CloudFoundry.com) qui sera concurrent de Google App Engine, Force.com ou Microsoft Azure, mais aussi un projet de moteur de PaaS open source qui permettra à tout fournisseur de services d’infrastructure ou opérateur de proposer sa propre plate-forme de Paas. Cloud Foundry devrait notamment être à la base de l’offre de Paas Java VMForce conçue par SalesForce.com.

Sans surprise, Cloud Foundry s’appuie initialement sur les différents composants de la couche Middleware (vFabric) de VMware et notamment sur tcserver (server d’applicatiions), RabbitMQ (Bus de message) ou GemFire (couche de base de données distribuée). Il supporte aussiMySQL, REdis ou MongoDB. Mais le message de VMware est clair : Cloud Foundry  a vocation a supporter de multiples frameworks.

Notons enfin que VMware offrira une version "portable" de cloud foundry baptisée Micro Cloud et qui fera tenir le Paas maison dans une seule VM, afin de permettre aux développeurs de disposer d'un environnement ou développer et tester leurs applications avant déploiement dans un vrai PaaS. ce "Micro Cloud" devrait être disponible d'ici la fin du second trimestre 2011.

A lire aussi sur LeMagIT :

Dossier Cloud Computing : comment le Paas promet de révolutionner l'informatique (2/3)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close