Paas : VMware voit du Cloud Foundry partout

Une version portable et locale, un accord de distribution avec Ubuntu, une communauté active, le support de PHP et de Erlang… En quelques semaines, VMware a multiplié les actions autour de son Paas Cloud Foundry pour en faire la plate-forme de développement Cloud par défaut.

Faire de  Cloud Foundry le Paas par défaut du Cloud. C'est ainsi que pourrait être interprétée la décision de VMware de développer une version "on-premise" de son Paas Open Source Cloud Foundry. Hier, le spécialiste de la virtualisation et de l'infrastructure en nuage a inauguré une version bêta de Micro Cloud Foundry, une déclinaison du Paas du groupe, à destination des développeurs, qui leur permet d'installer en local la solution au sein d'une unique machine virtuelle. Libérant ainsi les développeurs des lourdes opérations de configuration middleware.

Cloud Foundry est considéré comme l'offensive de VMware sur le segment très prometteur du Paas et se positionne ainsi en frontal à Azure, Force.com ainsi que Google App Engine notamment. Disponible en Open Source pour les entreprises souhaitant proposer à leurs clients une plate-forme de développement dans le nuage, Cloud Foundry est également un service Paas qui est opéré par VMware.

Micro Cloud Foundry s'apparente ainsi à une version portable de Cloud Foundry qui permet aux développeurs de coder et tester leurs applications sur leur poste de travail Mac ou PC. Le développeur dispose d'une série de frameworks pour ses travaux. Selon VMware, Micro Cloud Foundry permet également de déployer et mettre à l'échelle une application sans en modifier le code, tout en garantissant le choix de la plate-forme cible.

Cette première version supporte Spring for Java, Ruby on Rails, Sinatra, le désormais très populaire Node.js, Grails, Scala Lift, MongoDB, MySQL et Redis. Une approche multi frameworks donc.

PHP s'invite sur Cloud Foundry

Et la communauté des développeurs Open Source semble avoir accueilli favorablement le Paas de VMware, nous explique Killian Murphy, directeur chez VMware sur son blog, rappelant que trois semaines après son lancement, les supports d'autres langages et frameworks étaient déjà proposés par des développeurs tiers, comme celui d'Erlang, JRuby, ou encore PHP. La société AppFog est notamment citée comme un ardent contributeur au développement du support de PHP. Ce support, une fois porté à Micro Cloud Foundry, devrait à coup sûr donner une forte impulsion au Paas portable - ainsi que sa version cloud -  et accélérer son adoption.

D'autant que la firme de Paul Maritz voit les choses en grand en ce qui concerne son offre. Le 18 août, VMware a notamment signé un partenariat avec Canonical qui prévoit l'intégration des composants client et serveur de Cloud Foundry à la prochaine version d'Ubuntu. VMware s'offrant ainsi un canal de distribution étendu.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close