Sécurité : 1 informaticien sur 10 peut accéder aux comptes de son ancien emploi

Enième illustration que la sécurité est aussi - et surtout - une affaire d’humain.

Enième illustration que la sécurité est aussi - et surtout - une affaire d’humain. 1 informaticien sur 10 aurait toujours accès aux comptes de son ancien poste, affirme aujourd’hui Quest Software, spécialiste des outils de gestion d’applications, notamment, publiant les résultats de deux études réalisées auprès de 1000 salariés et 500 décideurs informatiques aux Etats-Unis.

Ces deux études mettent également en avant que les décideurs prennent très à coeur le problème de la sécurité du SI et ont identifié une des principales menaces comme émanant de l’intérieur de l’entreprise. “51 % des responsables informatiques déclarent être préoccupés par les menaces internes qui pèsent sur la sécurité du réseau dans l'infrastructure actuelle de leur entreprise”, explique Quest.

Une majorité estime ainsi qu’en dépit des outils de protections en place et des politiques appliquées, la sécurité informatique est étroitement lié aux employés et à leurs usages. Pourtant ils sont 34% à estimer que “leur entreprise ne tire pas profit de la technologie de gestion des identités et des accès (IAM) qui fait partie intégrante de leurs outils de sécurité”.

Même s’ils sont 94 % à considérer qu’il est important de pouvoir gérer les accès ainsi que les identités des utilisateurs.  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close