Linux : un noyau 2.6.37 ajusté aux systèmes multi-coeurs

La communauté Linux débute l’année en fanfare avec la sortie de la version 2.6.37 du noyau Linux plus de deux mois après la livraison de la version précédente, 2.6.36.Parmi les améliorations apportées avec cette version, on remarque des efforts au niveau du gain de performances mais surtout, des améliorations autour du SMP (symmetric multiprocessing - architecture multi-processeurs) et des systèmes de fichiers.

La communauté Linux débute l’année en fanfare avec la sortie de la version 2.6.37 du noyau Linux plus de deux mois après la livraison de la version précédente, 2.6.36.
Parmi les améliorations apportées avec cette version, on remarque des efforts au niveau du gain de performances mais surtout, des améliorations autour du SMP (symmetric multiprocessing - architecture multi-processeurs) et des systèmes de fichiers.

Selon Linus Torvalds, le gardien des clés du noyau Linux, des développements ont notamment été réalisés pour ajuster le support des système de fichiers ext4 et XFS au SMP. Les gains de performances seraient ainsi notables grâce à une meilleure montée en charge d’ext4 et de XFS sur les systèmes multi-coeur.
Autre nouveauté, le retrait possible de la technologie dite de Big Kernel Lock (BKL), jugée trop ancienne par la communauté. Inaugurée avec la version 2.0 du noyau, elle était censée améliorer la scalabilité des systèmes SMP. Toutefois, ce procédé pouvait nuire considérablement aux performances des grands systèmes. Une technique plus avancée a aujourd’hui été développée et implémentée dans ce nouveau noyau.

Au total, quelque 1 140 000 lignes de codes ont été ajoutées à cette version 2.6.37.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close