Bruxelles veut améliorer le stockage des données dans le cloud

IBM, accompagné de 15 industriels européens, d’organismes de standardisation et du secteur de la santé et des médias, a décidé de prendre à bras le corps le problème du stockage des données dans le nuage.

IBM, accompagné de 15 industriels européens, d’organismes de standardisation et du secteur de la santé et des médias, a décidé de prendre à bras le corps le problème du stockage des données dans le nuage. C'est l'objet du projet “Vision Cloud -- Virtualized Storage Services for the Future Internet”. Une initiative dont l’objectif est d’améliorer l’accès aux données et aux services de stockage Cloud, en s’attaquant notamment à la sécurité ainsi qu’à la migration des données d’un cloud vers un autre, résume IBM dans un communiqué. Faire du cloud un environnement de stockage sûr en somme.

Le projet sera financé par la Commission européenne à hauteur de 15,7 millions d’euros et sera emmené par les équipes du centre de recherche de Big Blue à Haïfa (Israel). Elles collaboreront avec SAP, Siemens, le National Technical University d’Athènes et le Swedish Institute of Computer Science.

L'une des missions capitales du projet est de développer des standards censés encadrer la mobilité des données et la migration des bases de données, tout en sécurisant les échanges et les transactions. Un processus souvent présenté comme l'une des bêtes noires du nuage.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close