EMC met un terme à son service commercial de stockage en Cloud Atmos Online

Un an à peine après son annonce officielle lors d'EMC World 2009, Atmos Online, le service de stockage en nuage d'EMC, ferme ses portes aux usages commerciaux pour devenir un service destiné au développement et aux tests de logiciels et services autour d'Atmos. Echec commercial ou désir de ne pas concurrencer les services de ses partenaires ? EMC explique en tout cas qu'il entend favoriser le développement des offres en nuage Atmos de fournisseurs comme AT&T et Hosted Solutions et invite d'ailleurs ses clients à migrer leurs données sur ces services.

EMC a annoncé la semaine dernière l’arrêt commercial de son offre de stockage en cloud Atmos Online. Selon EMC, Atmos Online ne supportera plus les déploiements commerciaux d’entreprises et sera transformé en un service destiné aux développeurs.

Officiellement, la décision d’EMC de stopper la commercialisation de son offre de cloud Atmos intervient alors que les services commerciaux proposés par ses partenaires comme AT&T ou Peer 1 montent en puissance et met un terme à toute concurrence potentielle entre le service offert par EMC et ceux offerts par des tiers. Les clients actuellement hébergés sur le Cloud EMC sont d’ailleurs invités à migrer vers l'une des trois autres offres commerciales Atmos du marché à savoir « Synaptic Storage as a service » d’AT&T, « Stratus Cloud Storage » d’Hosted Solutions et « CloudOne Storage » de Peer 1 Hosting.

EMC entend « se concentrer sur l'évolution de l'écosystème Atmos »

Dans une réponse par mail aux questions de nos confrères américains de SearchStorage.com - dont LeMagIT est partenaire -, Jon Martin, le directeur produits du groupe EMC Cloud Infrastructure indique que le constructeur entend mettre l’accent sur l'accroissement du nombre de fournisseurs de service en Cloud utilisant Atmos et sur le soutien de ces partenaires : « comme le nombre de prestataires de services utilisant la technologie EMC Atmos continue de croitre, EMC a décidé de ne pas annoncer la disponibilité générale du service de stockage en ligne Atmos pour une utilisation de production », écrit Martin. « La force de l'écosystème Atmos est principalement basée sur les prestataires de services qui offrent des services à base de Atmos et sur les éditeurs de logiciels qui intègrent leurs produits avec notre technologie. EMC entend se concentrer sur l’évolution de cet écosystème en conférant à Atmos Online un rôle de soutien [dans le développement de cet écosystème, NDLR]. Les clients cherchant à passer au production sont encouragés à utiliser l'un des fournisseurs de services utilisant la technologie Atmos pour leurs besoins de production. Nous avons travaillé avec des clients pour faire en sorte que la transition soit aussi fluide et sûre que possible ».

Rappelons qu’à l’occasion d’EMC World 2009, le constructeur avait expliqué lors du lancement de la préversion d’Atmos Online que son objectif était de fournir aux entreprises une solution de classe entreprise pour leur services en Cloud. « EMC Atmos Online fournit des services de stockage en nuage optimisés pour des clients de toute taille qui ont des besoins pour gérer et déplacer de grands volumes de données et qui requièrent un niveau de service élevé, une protection de leurs informations et un accès sécurisé à leurs données », indiquait ainsi EMC au lancement d'une offre qui semblait alors bien destinée à durer.

Reste que, déjà à l’époque, l'existence d’une offre Atmos Online offerte par EMC alors qu’AT&T disposait lui aussi de son propre service commercial basé sur Atmos avait fait se froncer quelques sourcils (il est en effet rare qu’un fournisseur de technologies tel qu’EMC propose un service concurrent de celui de ses partenaires). La situation était devenue encore plus compliquée lors du lancement (il est vrai très discret) d’Atmos Compute, une solution d’hébergement de machines virtuelles VMware en ligne. Il est vraisemblable que c’est cette concurrence potentielle avec ses propres clients, les grands fournisseurs de services, hébergeurs et opérateurs télécoms, qui a finalement eu raison d’Atmos Online (il est difficile de connaitre le niveau de succès - ou d'échec - du service, EMC n'ayant jamais fourni de chiffres sur le nombre d'entreprises utilisatrices).

Les partenaires appelés à prendre le relais

Le développement de services Atmos repose donc désormais largement sur des spécialistes de l'hébergement et des services en ligne tels qu'AT&T ou Hosted Solutions. Ce dernier propose avec « Stratus Cloud Storage » l’un des trois services commerciaux Atmos opérationnels à ce jour. Hosted Solutions dispose de baies Atmos dans deux de ses cinq datacenters, à Boston (Massachusetts) et à Raleigh (Caroline du Nord). Les données du service sont répliquées entre les deux sites. Côté client, l’accès aux données s’effectue au travers d’appliances TwinStrata Cloud Array, des équipements multi-protocoles qui assurent l’accès aux données distantes, le cache et la migration de données entre un datacenter d’entreprise et des services en Cloud. Certaines fonctions comme la réplication des données sur plusieurs sites Atmos sont aussi pilotées au travers de l’appliance.

Les prix pour l’offre de stockage Stratus Cloud Storage débutent aux environs de 30 cents par Go. Hosted Solutions assure aussi des prestations de consulting autour de l’offre. Il s’agit d’un vrai service à valeur ajoutée, explique ainsi le vice-président en charge de la technologie de Hosted Solutions, Jeff Kramer. « Nos clients nous font confiance pour les conseiller », ajoute-t-il.

A l’inverse, EMC Atmos Online, était largement un service sans conseil. Un administrateur de stockage pour une entreprise de soins de santé qui a souhaité ne pas être identifié explique ainsi qu’on lui a proposé un espace d'essai pour le service en ligne après l'achat de baies Atmos pour son propre datacenter. Mais il affirme n'avoir jamais utilisé le service en ligne, car son entreprise utilise principalement des protocoles de partage de fichiers standards tels que CIFS ou NFS, qui n’étaient pas proposés sur le service en ligne (accessible au travers d’API de type REST).  

Article rédigé par la rédaction avec la contribution essentielle de Dave Raffo, SearchStorage.com

Cape Fear WebMasters satisfait de l'offre Atmos de Hosted Solutions

Un des utilisateurs du service Stratus Cloud Storage d’Hosted Solutions, Robb Bryn, le vice-président des opérations de Cape Fear WebMasters - à Wilmington (Caroline du Nord) - utilise avec satisfaction le service en nuage Stratus pour la sauvegarde de ses données depuis le lancement du service en bêta par le fournisseur de service, il y a près de deux mois.

Bryn explique que son Powervault Dell de 2,5 To n’avait plus la capacité suffisante pour ses besoins de stockage et qu’il a envisagé de le remplacer par une baie Powervault plus capacitive ou par une baie SAN iSCSI Dell EqualLogic, avant de décider qu'il serait moins coûteux et plus facile d'utiliser un service en nuage. Il a signé initialement pour 5 To (soit deux fois la capacité de son Powervault).

Bryn indique qu'il n'était pas au courant de l’architecture sous-jacente utilisée par Hosted Solutions, qui outre les baies Atmos s’appuie sur des équipements de Cisco, Juniper et F5 Networks. « Je ne vois quelle différence cela fait que ce soit des baies EMC ou des baies concurrentes qui fournissent le service.(...) Tout ce que je sais est que le service [Stratus Cloud Storage] a été facile à mettre en œuvre et que le prix était correct. D’un point de vue capacité en To et d’un point de vue prix, cela faisait sens. Un autre point clé pour nous était l’évolutivité : si j’avais mis une baie SAN ou DAS, j’aurai fini par devoir acheter plus de capacité dans quelques mois ».

Bryn indique qu’il ne se repose pas que sur Hosted Solutions pour la sécurité de ses données. Il chiffre ses données de sauvegarde avec Backup Exec, l’outil de sauvegarde de Symantec, avant de les envoyer dans le nuage. « Je sais ainsi que toutes les données qui traversent le réseau sont chiffrées », explique-t-il, avant d’ajouter : « nous avons travaillé avec Hosted Solutions auparavant, de sorte que nous ne sommes pas inquiets au sujet des données qu'ils hébergent. Et puis, de toute façon, nous ne conservons pas les données sensibles sur leur service de stockage ».

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close