L’indien Infosys prévoit de recruter près de 1 000 salariés supplémentaires aux Etats-Unis

La SSII indienne Infosys a annoncé en marge de la présentation de ses résultats trimestriels – qui se sont élevés à 1,5 milliards de dollars, en hausse de 30% - l’embauche prochaine de 1 000 salariés supplémentaires aux Etats-Unis.

La SSII indienne Infosys a annoncé en marge de la présentation de ses résultats trimestriels – qui se sont élevés à 1,5 milliards de dollars, en hausse de 30% - l’embauche prochaine de 1 000 salariés supplémentaires aux Etats-Unis. Où comment l’une des plus grosse société de offshore dans le monde crée de l’emploi dans les pays de ses clients utilisateurs. Ashok Vemuri, vice président du groupe, explique qu’Infosys se développe fortement actuellement avec 13 nouveaux comptes gagnés dont deux dans le top 500 des groupes américains. Hors, si l’offshore intéresse ces sociétés utilisatrices, 30% du SI demeure localisé « à domicile ». Infosys emploie déjà de 14 000 à 15 000 salariés aux Etats-Unis sur les 122 500 que compte le groupe. Rien ne dit cependant que les postes créés seront octroyés à des citoyens américains. Nombre d’Indien pourrait migrer dans le cadre de ce type de recrutement de masse. Infosys est à ce jour, selon notre confrère Infoworld, l’un des plus gros consommateur de visas de travail temporaires H-1B, réservés aux émigrés. La SSII devra également tenir compte de l’évolution possible de la législation, le congrès américain étudiant en ce moment une proposition visant à imposer toute société implantée aux Etats-Unis de ne pas dépasser le seuil de 50% de salariés sous le coup des visas H-1B ou L1 pour leurs activités sur le sol américain.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close