Un Français pour propulser Apple dans les paiements mobiles

Les blogueurs de la Silicon Valley sont désormais persuadés qu'Apple va se lancer dans les paiements mobiles.

Les blogueurs de la Silicon Valley sont désormais persuadés qu'Apple va se lancer dans les paiements mobiles. L'indice qui leur permet d'afficher leur conviction ? L'embauche en juillet dernier par le Californien d'un Français, Benjamin Vigier, au CV bien garni sur le sujet des paiements NFC (Near Field Communication ou communication en champ proche).

Titulaire d'un master de mathématiques et d'informatique de l'Université de Paris Dauphine, Benjamin Vigier a débuté sa carrière dans les technologies Java embarquées (chez Bull puis au sein de la SSII Devoteam) avant de diriger l'équipe "intelligence embarquée" de Bouygues Télécom, responsable notamment des technologies NFC. Parti aux Etats-Unis au milieu des années 2000, il y a dirigé les activités de commerce mobile de SanDisk, avant de devenir chef de produit "porte-monnaie mobile" de mFoundry, un spécialiste des services financiers sans fil. Une dernière expérience qui a sûrement attiré l'attention des recruteurs de Cupertino puisque Benjamin Vigier a conçu le système de paiement mobile de la chaîne Starbucks (disponible sur iPhone), celui de deux grands opérateurs mobiles ou encore la déclinaison mobile de Paypal.

Pour Jonny Evans, blogueur chez notre confrère ComputerWorld, ce recrutement marque une accélération de la stratégie d'Apple sur ce sujet. Et d'estimer que l'iPhone devrait intégrer des fonctionnalités NFC dans sa version 5, attendue l'année prochaine. Selon Gartner, en 2012, 3 % des utilisateurs de terminaux effectueront des paiements mobiles, soit tout de même 190 millions de personnes.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close