Le chômage des informaticiens poursuit son lent recul

La décrue se poursuit côté chômage des informaticiens en France avec cette fois une baisse de quasiment 2% sur le mois de juin.

La décrue se poursuit côté chômage des informaticiens en France avec cette fois une baisse de quasiment 2% sur le mois de juin. 25 500 spécialistes des systèmes d’information et de télécommunication sont désormaus recensés sans emploi par la Dares, le service statistique du ministère du travail.

Sur une base d'environ 500 000 informaticiens, le taux de chômage du secteur s’établit désormais autour de 5,1%, ce qui reste très élevé par rapport au niveau de juin 2008, avant la crise. Il y a tout juste deux ans, le taux de chômage n'était ainsi que de 3% pour un peu moins de 15 000 chômeurs dans la profession. Il est peu probable que l'on reviennent rapidement à ce niveau historique, la décrue entamée début 2010 (10,2% de recul sur le 1er semestre) étant extrêmement progressive.
Notons pour terminer que le nombre d’informaticiens demandeurs d’emploi recensés par la Dares en catégorie ABC – les sans-emploi auxquels s’ajoutent ceux ayant exercé une activité précaire – s’établit à 31 500, également en très léger recul sur un mois.

Pour approfondir sur Recrutement

- ANNONCES GOOGLE

Close