Le Green Grid rationalise les mesures d’efficacité énergétique des centres de calcul

Le PUE, mesure absolue de l’efficacité énergétique des centres de calcul ? Pas franchement, si l’on en croît les premiers intéressés : les exploitants de ce type de structures.

Le PUE, mesure absolue de l’efficacité énergétique des centres de calcul ? Pas franchement, si l’on en croît les premiers intéressés : les exploitants de ce type de structures. Mais si l’association Green Grid continue de s’accrocher à son mètre étalon, elle admet, à travers des recommandations, que le PUE - établi en divisant la puissance électrique ingérée par un centre de calcul par celle réellement distribuée aux serveurs - mérite sinon d’être affiné, au moins d’être précisé lors de sa publication. Et l’association de proposer ainsi plusieurs scenarios d’établissement de la mesure selon que le PUE moyen ou maximal cherche à être déterminé, en intégrant ou non la consommation des équipements de régulation de l’alimentation électrique, les pertes du circuit de distribution interne, etc. Bref, de quoi permettre de poser les bases de dialogues éclairés entre acteurs de l’industrie. 

En complément :

- Le coût énergétique, grand absent des budgets IT

- Green IT : les entreprises françaises peinent à dépasser les déclarations d'intention

- Développement durable : l’IT, un bon élève opportuniste

- Efficacité énergétique : Interxion bute sur le mur de l'hétérogénéité technologique

- Hausse des tarifs EDF, un levier supplémentaire pour le Green IT


Pour approfondir sur Green IT

- ANNONCES GOOGLE

Close