La communauté OpenSolaris au bord de la crise de nerf : it is So Larry's...

La réunion de l'OpenSolaris Governing Board (OGB), le 12 juillet dernier a démontré, si cela était encore nécessaire, le peu de considération que prête Oracle à la communauté libre autour de son OS Unix, Solaris.

La réunion de l'OpenSolaris Governing Board (OGB), le 12 juillet dernier a démontré, si cela était encore nécessaire, le peu de considération que prête Oracle à la communauté libre autour de son OS Unix, Solaris. Jeb Dasteel, vice-président et "chief customer officer" d'Oracle devait en effet participer à la réunion mais ne s'est finalement pas présenté, sans toutefois fournir une quelconque excuse. Problème, selon les statuts de la communauté OpenSolaris, une communauté fondée par Sun, Oracle doit nommer un dirigeant pour assurer la liaison entre la société et la communauté. 

La situation est à l'heure actuelle tellement tendue qu'un vote de dissolution de la communauté OpenSolaris n'a été rejeté que d'une voix. Signe que la confiance des membres de la communauté envers Oracle est sans doute proche du point de rupture. Comme le notent certains membres, Oracle a tout simplement coupé toute communication avec OpenSolaris. Problème, c'est à Oracle qu'il incombe de produire les compilations semestrielles OpenSolaris. La dernière remonte à juin 2009 (OPenSolaris 2009.06) et une nouvelle devait être produite en mars 2010 (Open Solaris 2010.03). En ce 15 juillet 2010, elle est toujours portée disparue.

L'OGB a donc mis en demeure Oracle de lui donner des nouvelles avant le 23 août sous peine de s'autodissoudre et de rendre le contrôle de al communauté OpenSolaris à l'éditeur (qui n'attend sans doute que cela -ce qui serait le suicide le plus stupide de l'histoire pour une communauté "libre"). Plus grave, l'incertitude s'étend progressivement à la version commerciale de l'Unix, Solaris, dont la prochaine mouture est censée être dérivée d'OpenSolaris. Ainsi, selon The Register, Greg Lavender, le Vice Président de Sun en charge du développement de Solaris a récemment fait ses valises pour devenir "vice-président of foundation engineering" de la division logiciels réseaux et Technologies Systèmes de Cisco. Comme le note notre estimé confrère Timothy Prickett Morgan, du Register,  ce n'est plus Solaris, mais So Larry's. Pas sûr que le patron d'Oracle, Larry Elisson, goûte à la plaisanterie...

A lire aussi :

Le compte rendu de la réunion de l'OGB

Le Blog de Ben Rockwood

Le Blog de Peter Tribble (membre de l'OGB)

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close