Résultats : la CS5 galvanise Adobe au T2

Le lancement de la suite CS5 donne des ailes à Adobe.

Le lancement de la suite CS5 donne des ailes à Adobe. Pour son deuxième trimestre 2010 (clos le 4 juin 2010), Adobe a publié un bénéfice net en hausse de plus de 17%  à 148,6 millions de dollars. Le chiffre d’affaires, quant à lui, s’établit à 943 millions de dollars, contre 704,7 millions il y a un an, au second trimestre 2009 - en pleine crise économique donc.

Une progression que Shantanu Narayen, Pdg d’Adobe, qualifie de “record” dans un communiqué, tout en ajoutant que “notre bonne performance financière au T2 a été guidée par le lancement réussi de la Creative Suite 5”. Cette suite est le produit-phare de l'éditeur et ses ventes représentent une part importante du CA total du groupe. Elle rassemble les outils graphiques chers à la marque comme Photoshop ou Illustrator ainsi que des outils de création Web comme Dreamweaver et bien sûr Flash. C'est sur ce dernier qu'Adobe libre une bataille frontale avec Apple. La firme à la pomme refuse en effet d'autoriser l'exécution de Flash sur ses iPhone ou iPad, préférant miser sur HTML 5.
Notons que la CS5 propose pour la première fois des outils permettant d’exporter une application flash pour le moteur d’exécution de l’iPhone, même si cette forme de génération de code reste à ce jour prohibée par Apple.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close