Après l'attaque Aurora, Google se détourne de Windows

Selon le Financial Times, qui cite des employés de Google, la firme a choisi de se détourner de Windows pour ses usages internes.

Selon le Financial Times, qui cite des employés de Google, la firme a choisi de se détourner de Windows pour ses usages internes. Selon le quotidien, la directive remonte à janvier dernier.
Un employé anonyme explique ainsi à nos confrères : "de nombreux employés n'utilisent déjà plus Windows, la plupart ont migré vers MacOS". Les nouveaux employés ont le choix entre utiliser des Mac ou des PC sous Linux.

Cette décision de Google apparaît comme la conséquence de la cyber-attaque dont a été victime le moteur (connue sous le nom de Aurora). Cette dernière, provenant selon Google et le gouvernement américain des services secrets chinois, avait exploité une faille dans Internet Explorer, le navigateur de Microsoft, pour dérober des informations à plusieurs sociétés occidentales, dont le leader de la recherche sur Internet.

En complément :

- Les pirates ayant attaqué Google sont partis avec un bout de code

- Chine : Google a-t-il ouvert la boîte de Pandore ?

- Spécial sécurité : affaire Google ou échec de Microsoft ? Il ne faut pas chinoiser

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close