La virtualisation de serveurs continue de gagner du terrain

Selon IDC, 17,7 % des nouveaux serveurs livrés dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique (Emea) au dernier trimestre 2009 étaient voués à la virtualisation, contre 16,31 % un an plus tôt, pour un volume de 110 000 serveurs physiques livrés.

Selon IDC, 17,7 % des nouveaux serveurs livrés dans la région Europe/Moyen-Orient/Afrique (Emea) au dernier trimestre 2009 étaient voués à la virtualisation, contre 16,31 % un an plus tôt, pour un volume de 110 000 serveurs physiques livrés. Le chiffre d’affaires généré par la virtualisation en a profité  pour progresser, de 3,9 % sur un an, à 158 M$, pour un total de 158 000 licences distribuées. Selon le cabinet d’analystes, la région Emea privilégie les hyperviseurs payants, à 71,7 % des nouvelles licences contre 60,7 % fin 2008.

Au total, sur 2009, IDC estime à 355 000 le nombre de serveurs voués à la virtualisation livrés dans la région, pour 480 000 licences d’hyperviseurs, soit un recul sur un an de 14,4 % et de 8,2 % respectivement.

C’est HP qui, en termes de serveurs physiques destinés à la virtualisation, domine le marché avec une part de 50 %, suivi par Dell et IBM. Côté hyperviseurs, VMware est toujours en tête avec ESX. IDC indique que XenServer a enregistré la plus forte croissance du marché en volume, avec un beau +355 % du nombre de licences distribuées en 2009. Microsoft doit se contenter de la quatrième position et Virtuozzo de Parallels sortirait du top 5.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close