Forte progression des défaillances d’entreprises IT au premier trimestre

Selon Altares, un spécialiste de l'information sur les entreprises issu de la fusion de Bil (la Base d’Informations Légales) et de Dun & Bradstreet France (et dont le principal actionnaire est AXA private Equity), 216 défaillances d’entreprises du secteur des services informatiques et de l’édition de logiciels ont été enregistrées au premier trimestre 2010, soit 12,5 % de plus qu’un an plus tôt.

Selon Altares, un spécialiste de l'information sur les entreprises issu de la fusion de Bil (la Base d’Informations Légales) et de Dun & Bradstreet France (et dont le principal actionnaire est AXA private Equity), 216 défaillances d’entreprises du secteur des services informatiques et de l’édition de logiciels ont été enregistrées au premier trimestre 2010, soit 12,5 % de plus qu’un an plus tôt. En revanche, seules cinq entreprises de ce secteur ont ouvert une procédure de sauvegarde sur la période, autant qu’au premier trimestre 2009. Parmi elles, Altares relève notamment l’exemple de Cortix, en Aquitaine, une entreprise spécialisée dans le développement logiciel qui a déclaré 143 salariés et un chiffre d’affaires de 22,5 M€ dans le cadre de son dernier bilan publié (au 30 juin 2008).

Tous secteurs confondus, pour le premier trimestre 2010, Altares a recensé 16 052 défaillances d’entreprises en France, soit 0,5 % de moins qu’un an plus tôt, et 280 ouvertures de procédure de sauvegarde, soit un recul de 12,2 %.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close