Résultats : Teradata résiste à la crise, malgré une fin d'année difficile

Teradata, spécialiste de l’entrepôt de données, a plutôt bien résisté à la crise comme nombre d’éditeurs liés à la Business Intelligence, l’un des rares segments sur lesquels les investissements des entreprises n’ont pas trop fléchis.

Teradata, spécialiste de l’entrepôt de données, a plutôt bien résisté à la crise comme nombre d’éditeurs liés à la Business Intelligence, l’un des rares segments sur lesquels les investissements des entreprises n’ont pas trop fléchis. Le groupe a généré un chiffre d’affaire de 1,71 milliard de dollars en 2009, en hausse de 3 %, pour un bénéfice net quasiment étal, à 254 millions de dollars. Mais, alors que nombre d’éditeurs enregistrent une reprise au dernier trimestre, Teradata a connu une croissance plutôt moindre. En hausse de 1 %, le chiffre d'affaires du quatrième trimestre s'élève à 496 millions de dollars. Surtout, les ventes de licence ont chuté de 7 % et représentent désormais moins de la moitié du chiffre d’affaires de l’éditeur. Ce dernier se refait donc sur ses activités de conseils avant-vente – en hausse de 4 % - et sur la maintenance de ses produits, dont les revenus augmentent de 7 %.

Au niveau géographique, l’Amérique demeure le principal débouché – plus de 60 % de l’activité – et permet à Teradata d’enregistrer un dernier trimestre positif avec un chiffre d’affaires en hausse de 5 %. En Europe, l’activité est en berne – en chute de 7 % pour un peu plus de 20 % du CA – tout comme dans la zone Asie-Pacifique – baisse de 4 % pour un peu moins de 20 % du CA.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close