Une attaque DDoS suspectée contre Amazon

Léger hoquet mercredi pour les services Amazon S3 et EC2 : une attaque en déni de service (DDoS, pour distributed denial of service) a en effet frappé leur fournisseur de DNS. Si nos confrères de The Register expliquent que l’ampleur de l’attaque n’a pas encore été déterminée, le déni de service aurait été constaté à 16 h 45 (heure de la côte Ouest), ralentissant l’accès aux services de l’infrastructure de Cloud Computing d’Amazon ainsi que le site phare du groupe.

Léger hoquet mercredi pour les services Amazon S3 et EC2 : une attaque en déni de service (DDoS, pour distributed denial of service) a en effet frappé leur fournisseur de DNS. Si nos confrères de The Register expliquent que l’ampleur de l’attaque n’a pas encore été déterminée, le déni de service aurait été constaté à 16 h 45 (heure de la côte Ouest), ralentissant l’accès aux services de l’infrastructure de Cloud Computing d’Amazon ainsi que le site phare du groupe.

Les conséquences de l'attaque restent toutefois limitées, constate la société UltraDNS citée par nos confrères. Seuls les utilisateurs du Nord de la Californie auraient pu rencontrer des temps latences inhabituels, notamment dans la résolution de DNS.

Amazon n’a, pour l’heure, pas apporté de commentaire. Rappelons qu'en octobre dernier, un client de la plate-forme cloud du groupe avait déjà été victime d'un DDoS : Amazon lui avait alors demandé de passer sous silence cette attaque.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close