Microsoft travaille au futur d’Azure, en mettant l'accent sur la sécurité et le cloud privé

Azure désormais dans les starting blocks – les premières offres commerciales étant attendues pour février 2010 –, Microsoft semble se préparer au coup d’après… et vise plus précisément les infrastructures de cloud privé. Généralement poussées par les fournisseurs historiques de l'IT à destination des entreprises, ces dernières ont le vent en poupe, notamment pour des questions de sécurité. Et c’est justement sur cet aspect que Microsoft travaillerait autour d’un projet baptisé Sydney qui se présenterait comme une infrastructure en nuage multitenant avant tout destinée au cloud privé. Fondé sur les mêmes couches technologiques qu’Azure – qui propose également une version privée -, Sydney est actuellement développé au sein du laboratoire de R&D de Microsoft à Cambridge, dans le Massachusetts.

Azure désormais dans les starting blocks – les premières offres commerciales étant attendues pour février 2010 –, Microsoft semble se préparer au coup d’après… et vise plus précisément les infrastructures de cloud privé. Généralement poussées par les fournisseurs historiques de l'IT à destination des entreprises, ces dernières ont le vent en poupe, notamment pour des questions de sécurité. Et c’est justement sur cet aspect que Microsoft travaillerait autour d’un projet baptisé Sydney qui se présenterait comme une infrastructure en nuage multitenant avant tout destinée au cloud privé. Fondé sur les mêmes couches technologiques qu’Azure – qui propose également une version privée -, Sydney est actuellement développé au sein du laboratoire de R&D de Microsoft à Cambridge, dans le Massachusetts. Une première bêta pourrait voir le jour courant 2010.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close