Nortel : décision en cours au tribunal de Versailles

Aujourd’hui, lundi 30 novembre, les employés de Nortel en France manifesteront devant le tribunal de commerce de Versailles alors que ce dernier doit statuer sur la situation du groupe, suite à la suspension des opérations de liquidation en France.

Aujourd’hui, lundi 30 novembre, les employés de Nortel en France manifesteront devant le tribunal de commerce de Versailles alors que ce dernier doit statuer sur la situation du groupe, suite à la suspension des opérations de liquidation en France. Selon un représentant du personnel, “il est attendu que les opérations de liquidation soient à nouveau suspendues de manière à permettre aux ventes de se réaliser". Plusieurs ex-concurrents de Nortel se sont en effet portés acquéreurs des actifs de l'équipementier, via un processus d'enchères organisé par le liquidateur canadien.

Selon le syndicaliste, les salariés de Nortel comptent montrer leur mécontentement notamment “face aux délais pris pour les paiements de leurs salaires et indemnités conventionnelles de licenciements” et face au manque d’informations sur les attestations pour le Pôle Emploi.

Rappelons que, suite à la faillite de l'équipementier au Canada, Nortel Networks SA, filiale française regroupant des activités de R&D, avait lancé un plan de licenciements touchant environ 500 des 700 postes de cette société. Selon un bilan syndical, quelque 59 personnes licenciées auraient aujourd'hui retrouvé du travail. Mais plus de 400 resteraient toujours sans emploi.

Pour mémoire, plusieurs acquéreurs se sont partagés la dépouille du Canadien. Avaya a repris les solutions d’entreprise, tandis que Ericsson a récupéré les activités mobiles de l’équipementier (la fois GSM puis CDMA et LTE). Ciena de son côté s’est porté acquéreur des activités réseau optiques et Ethernet.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close