Développement : SAP livre officiellement un Paas pour byDesign

Avec la version 2.6 de SAP Business ByDesign, inaugurée cette semaine, SAP a livré un studio de développement 100% cloud qui accompagnera l’ERP Saas pour tout type de développement spécifique et métier.

Cette semaine, SAP a officiellement débuté la commercialisation de SAP Business ByDesign 2.6, la dernière mouture très attendue de son ERP à la sauce Saas (software-as-a-service), qui vient structurer un peu plus l’offre Cloud du géant allemand. Un projet de long court qui, rappelons-le, a nécessité notamment une refonte de l’architecture et provoqué ainsi un retard à l’allumage de la solution, très remarqué, avec une mouture 2.5 - celle considérée comme la plus aboutie -  livrée en juillet 2010.

Si SAP entend étendre son offre à trois pays supplémentaires (la Suisse, l’Autriche et le Canada), cette version 2.6 marque également l’intégration à ByDesign d’un environnement de développement dédié entièrement au Cloud et qui formera l’épine dorsale du Paas SAP. Bâti sur Visual Studio et l’environnement .Net, ce studio de développement devrait non seulement permettre aux partenaires ainsi qu’aux clients du groupe d’ajuster l’offre ByDesign en développant des spécifiques par métier ou par projet, sous forme d’add-ons. Mais ce studio servira également de socle pour les développements Cloud qui s’intégreront de façon native à Business Suite, le vaisseau amiral du groupe, comme nous l’indiquions en janvier dernier. Ce studio est ainsi entièrement intégré “au système de gestion de cycle de vie de SAP”, affirme l’Allemand dans un communiqué.

Un Paas capital, donc, pour l’éditeur allemand dont l’objectif est également de se constituer une communauté de développeurs. Si 80 % des développements pouvaient être réalisés sans programmation, indique en substance SAP, ce studio s’adresse au 20% restants. Il s’agit donc d’aller chercher une communauté de développeurs chevronnés, attirés notamment par l’odeur d’un Visual Studio et d’un environnement de développement familier - mais cette fois-ci dans le nuage. Mais également par des possibilités de développements spécifiques probablement plus simples que les technologies utilisées par SAP jusqu’à présent (comme le langage Abap - Advanced Business Application Programming-  par exemple)

Pour GFI, intégrateur spécialisé notamment dans les systèmes SAP, l’ajout d’un SDK constitue en effet une aubaine. Patrick Perrotto, Directeur Développement et de l'Innovation de sa division SAP, explique que "le module permet d’enrichir l’offre de l’éditeur et de développer des solutions adaptées à la gestion d’affaires", tout en ajoutant qu’il donne la possibilité “soit de répondre à un besoin spécifique d’un client, soit de développer des fonctionnalités sectorielles, car elles s’inscrivent totalement dans le socle de SAP Business By Design.”

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close