Cloud : après l'alliance VMware, Cisco, EMC, voici venir l'alliance VMware, Cisco, Netapp

En contrepoint à l'alliance de grande ampleur nouée par EMC et sa filiale VMware avec Cisco, NetApp vient lui aussi de dévoiler une alliance avec VMware et Cisco. Objectif principal : fournir une architecture virtualisée prête à l'emploi pour les fournisseurs de services en nuage.

NetApp, Cisco Systems et VMware ont annoncé la création d'une alliance pour promouvoir la construction d'infrastructures de bout en bout combinant serveurs, stockage, réseau et virtualisation. L'objectif de l'alliance est notamment de promouvoir une architecture mutualisée (multitenant) et sécurisée pour les environnement serveurs VMware.

Les trois sociétés affirment avoir développé, testé et validé la solution et ont mis à disposition de leurs partenaires des guides d'architecture et de conception pour faciliter son déploiement dans les entreprises. Ces guides d'architecture font l'inventaire de l'ensemble des composants nécessaires pour bâtir un environnement multitenant s'appuyant sur vMware vSphere et VMware vShield Zones, les commutateurs convergents Cisco de la série Nexus (1000V, 5000 et 7000) et les directeurs SAN MDS, les serveurs Cisco UCS et les baies NetApp FAS avec la fonction MultiStore (partitionnement virtuel de la baie).


Une réponse à l'alliance VCE et à sa co-entreprise, Acadia

L'alliance entre VMware/Cisco et NetApp est en quelque sorte la contrepartie d'une alliance similaire nouée entre VMware, Cisco et EMC (alliance VCE). Mais là où l'alliance VCE et la co-entreprise qui en découle, Acadia, se concentre sur les architectures pour datacenters d'entreprises, l'alliance "VCN" met l'accent sur les solutions pour les hébergeurs et fournisseurs de services mutualisés (Acadia propose notamment des briques préintégrées baptisées vBlocks). l'objectif est en fait de permettre la segmentation virtuelle sécurisée des couches réseau/ serveur et stockage afin de garantir que chaque environnement virtuel dispose d'une tranche sécurisée de la capacité globale offerte par la solution.

vShield Zones fournit une solution de pare-feu virtuel intégrée à vSphere 4.0, tandis que les commutateurs Nexus assurent la segmentation des différents trafics. Ils peuvent être utilisés pour transporter des trafic iSCSI, NFS et Fibre Channel, et aussi pour permettre le "boot-on-SAN" des serveurs. Les serveurs UCS assurent quant à eux la mise en oeuvre des politiques de qualité de service définies par l'administrateur notamment en contribuant à la gestion fine des files d'attente réseau, mais aussi en segmentant le trafic sur des VLAN différents. Enfin, le logiciel MultiStotre des baies FAS est utilisé pour partitionner les baies de stockage et fournir aux serveurs l'illusion de se connecter à de multiples baies virtuelles indépendantes.

MultiStore autorise un partitionnement logique et sécurisé des ressources réseaux et stockage liées à un filer NetApp, ce qui permet à un seul filer de se comporter comme plusieurs filers virtuels. Selon NetApp, MultiStore propose également une fonction de déplacement et de migration des utilisateurs, des domaines et des données vers un autre filer en cas d'incident ou de désastre, ou encore à des fins de répartition de charge. Au total 130 partitions virtuelles peuvent être crées sur un couple de filer NetApp en configuration haute disponibilité.

Notons que les trois constructeurs ont mis en ligne une description plus détaillée de leur architecture et des composants impliqués sur le web à l'adresse : http://www.netapp.com/us/media/cisco-validated-design.html.

Pour approfondir sur Architectures de Datacenters

- ANNONCES GOOGLE

Close