Monaco, zone blanche de Free Mobile

Les Assises de la Sécurité, qui se déroulent actuellement à Monaco, sont l'occasion, pour les abonnés Free Mobile qui ont fait le déplacement, de découvrir une limite étonnante de l'accord d'itinérance qui lie l'opérateur à son concurrent Orange : cet accord s'arrête à la frontière française, un point que confirme un porte-parole de Free.

Les Assises de la Sécurité, qui se déroulent actuellement à Monaco, sont l'occasion, pour les abonnés Free Mobile qui ont fait le déplacement, de découvrir une limite étonnante de l'accord d'itinérance qui lie l'opérateur à son concurrent Orange : cet accord s'arrête à la frontière française, un point que confirme un porte-parole de Free. 

Dès lors, les abonnés du quatrième opérateur mobile français en déplacement dans la principauté sont alternativement susceptibles d'accrocher des relais d'Orange implantés côté français ou des relais italiens. Mais impossible pour eux d'accrocher des relais Orange - pourtant identifiés Free par les téléphones mobiles - spécifiquement déployés sur le territoire monégasque : l'inscription sur le réseau s'avère impossible. C'est le cas, notamment, dans les bâtiments qui ont fait l'objet du déploiement de relais mobiles spécifiques pour y étendre la couverture réseau. 

Reste que les réseaux mobiles déployés à Monaco sont ceux d'opérateurs français. Impossible donc, pour Free Mobile, de nouer des accords de roaming international avec un éventuel opérateur local. Monaco ne figure d'ailleurs pas dans le tableau des tarifs en itinérance de Free Mobile. Du coup, les abonnés de l'opérateur se trouvent en de nombreux lieux dépourvus de service.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close