SNW Francfort : Fujitsu adopte une approche plus modulaire pour son stockage haut de gamme

Le constructeur japonais a profité du salon de Francfort pour dévoiler l'Eternus DX8700 S2 le nouveau fleuron de son offre de stockage. Basée sur une nouvelle architecture plus modulaire, la dernière baie du constructeur se fixe pour objectif d'affronter les Symmetrix V-MAX, HP 3 Par, IBM XIV et DS8800 sur le marché des applications critiques.

Fujitsu a profité du salon Storage Networking World de Francfort pour dévoiler la seconde génération de sa baie de stockage haut de gamme Eternus DX8700. À l'instar d'EMC et d'Hitachi, avec leurs V-MAX et VSP, Fujitsu s'est efforcé de rendre plus modulaire son architecture de stockage haut de gamme, qui peut désormais accueillir de deux à huit contrôleurs.

Le constructeur japonais a aussi réarchitecturé sa baie pour ne plus supporter que des disques à interface SAS (via l'usage de contrôleurs SAS 6Gbit/s), là encore une tendance forte du marché. Enfin comme chez ses pairs, la tendance est à la standardisation des racks, qui désormais s'insèrent dans des baies de 19 pouces.

Cette "modularité" permet à l'Eternus DX8700 S2 de succéder aux deux modèles haut de gamme jusqu'alors commercialisés par Fujitsu, le DX8400 (quatre contrôleurs) et le DX8700 (huit contrôleurs). Surtout, elle permet à Fujitsu d'afficher une plus grande flexibilité. Ainsi, il est possible - théoriquement au moins - de configurer un Eternus DX8700 S2 avec seulement deux contrôleurs et le maximum de disques 3,5 pouces (1 536) pour obtenir une baie capacitive (près de 3,6 To utiles), ou, à l'extrême, de coupler 8 contrôleurs à 3 072 disques SSD 2,5 pouces pour une configuration à haute performance.

Comme l'explique toutefois, Marcus Schneider, le directeur du marketing stockage du constructeur, la plupart des clients opteront pour des configurations plus réalistes.

Répondre aux besoins des applications critiques

Selon Marcus Schneider, l'Eternus DX8700 S2 est conçue pour répondre à la plupart des besoins des applications critiques d'entreprises. La baie offre des fonctions avancées de contrôle de l'intégrité de données et des fonctions avancées de réplication (synchrone et asynchrone). Elle intègre aussi de multiples mécanismes de migration et d'expansion de LUN. L'Eternus DX8700 S2 supporte également le Thin provisionning et le placement automatique de données ("Tiering").

Le nouveau haut de gamme de Fujitsu est conçu pour supporter des connexions Ethernet (FCoE, iSCSI) et Fibre Channel jusqu'à 8 Gbit/s - le FC à 16 GBit/s n'est pour l'instant pas encore supporté. La baie est certifiée avec la plupart des environnements ouverts (Windows, Linux et les grands Unix), ainsi qu'en attachement aux grands systèmes de la marque, les GlobalServer GS21. L'Eternus DX8700 S2 ne supporte toutefois pas les connexions FiCON et n'est donc pas supporté avec les mainframes d'IBM, un point qui le distingue des Hitachi VSP, IBM DS8800 et EMC V-MAX. Mais le support des mainframes n'est depuis longtemps plus nécessaire pour avoir les atouts d'une baie d'entreprise, comme en attestent par ailleurs des baies telles que les HP 3Par, l'IBM XIV ou l'Oracle Pillar Axiom.

La baie Eternus DX8700 S2 devrait être disponible au premier trimestre 2012 et sera fabriquée, pour l'Europe, à Augsburg, en Allemagne. Sa tarification n'était pas disponible lors du salon SNW mais Fujitsu devrait licencier les fonctions avancées de la baie non pas à la capacité mais en fonction du nombre de contrôleurs. Une approche qui pourrait séduire des entreprises ayant de plus en plus de mal à faire face à la hausse des capacités de données et à celle des coûts de licence associés sur les grandes baies du marché.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close