Fujitsu dope son offre de baies de stockage Flash Eternus

Le constructeur japonais a récemment musclé son offre de baies de stockage Eternus en dévoilant deux nouveaux modèles 100% Flash, les Eternus AF250 et AF650. Au programme compression et déduplication, gestion de la Qos, services de données avancés et support des VVOLs.

Fujitsu a profité du mois d’octobre pour refondre son offre de stockage flash Eternus en dévoilant deux baies 100 % Flash, les Eternus AF250 et AF650.

Les nouveaux systèmes de stockage de la firme apportent d’importantes améliorations par rapport à la première génération de baies de stockage  du constructeur, les Eternus DX 200 S3 et DX600 S3, à commencer par le support natif de la déduplication et de la compression de données (Fujitsu s’engage sur une réduction de données moyenne de 5 :1). 

Positionné en entrée/milieu de gamme, la baie Eternus AF250 est une baie bicontrôleur 2U motorisée par des puces Xeon E5 à six cœurs. Capable d’accueillir 24 SSD de 2,5 pouces (des disques MLC de 400 Go à 1, 92 To ou des modèles TLC de 8 et 16 To), elle offre une capacité brute maximale de 384 To, soit un maximum de 1,9 Po utiles  après réduction de données. La baie offre jusqu’à 8 interfaces Fibre Channel à 16 Gbit/. Elle peut aussi accueillir jusqu’à 8 ports 10G Ethernet pour les accès en mode iSCSI et pour les partages NAS.

En haut de gamme, la baie AF650 est, elle aussi, motorisée par deux contrôleurs Xeon E5. Mais ses processeurs sont plus musclés (des Xeon E5 à 10 cœurs). Elle embarque aussi bien plus de mémoire vive pour le cache (256 Go contre un maximum de 64 Go pour l’AF250). Le bloc contrôleur de l’AF650 occupe 3U d’espace rack. Il est possible de lui raccorder jusqu’à 4 tiroirs de disques SSD de 2U contenant chacun 24 disques pour une capacité maximale brute de 1,5 Po (soit un maximum de 7,6 Po utiles après réduction de données). La baie supporte jusqu’à 32 interfaces FC à 16G et un maximum de 16 interfaces 10G Ethernet.

Des performances élevées et une offre de services de données très riche

Comme l’explique Michel Sanier, en charge de l’offre de stockage du constructeur pour la France, les mécanismes de réduction de données sont activables ou désactivables volume par volume, en fonction des besoins des applications. Les performances annoncées sont impressionnantes puisque l’AF250 peut délivrer jusqu’à 760 000 IOPS séquentielles et 430 000 IOPS aléatoires (avec une latence minimale de 160 microsecondes en lecture et de 60 microsecondes en écritures). L’AF650 offre une latence similaire, mais porte le nombre maximal d’IOPS à 2, 5 millions en séquentiel et 620 000 en accès aléatoire.

Comme avec les baies précédentes, il est possible de fédérer plusieurs baies de stockage de la série Eternus AD en un seul et même système.

Selon Michel Sanier, les Eternus AF héritent de l’offre de services de stockage très riche offerte par les autres baies Eternus, dont le support du Thin provisioning, la gestion de la QoS par application, la compatibilité avec les VVOLs de VMware vSphere, le support du fonctionnement en stretched cluster et la réplication en mode synchrone et asynchrone. Les baies supportent aussi le chiffrement des données et peuvent également accueillir des disques SSD avec chiffrement intégré. 

Selon le constructeur, les deux systèmes sont garantis 3 ans en standard et seront disponibles dans le courant du mois de novembre.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close