La moitié des terminaux Android sont vulnérables, selon Duosecurity

Selon l’éditeur américain Duosecurity, 50% des terminaux Android scanné par son application mais, contiennent au moins une faille de sécurité non patchée susceptible d’être exploitée par un attaquant.

Selon l’éditeur américain Duosecurity, 50% des terminaux Android scanné par son application mais, contiennent au moins une faille de sécurité non patchée susceptible d’être exploitée par un attaquant. Un résultat que l’éditeur lui-même juge effrayant.

Duosecurity se base sur son application mobile maison X-Ray, dont la vocation est de scanner l’ensemble du système d’un terminal Android afin d’identifier toute forme de vulnérabilité. Ainsi, sur les 20 000 terminaux scannés par cette application en deux mois - et donc les résultats ont pu être collectés, la moitié était sévèrement trouée.

Duosecurity pointe alors du doigt la lenteur des opérateurs ainsi que des constructeurs à mettre à jour leur terminal pour appliquer les précieuses rustines. Trop cher à développer, tester et déployer sur un aussi vaste parc de terminaux. Au second trimestre, Android comptait pour plus de 64% du marché mondial des OS mobiles.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close