Consumérisation de l’IT : les entreprises impuissantes

Ballotées au grès du vent. C’est un peu dans cette situation qu’apparaissent les entreprises françaises face à la multiplication des terminaux personnels dans l’environnement professionnel, selon un sondage réalisé par YouGov pour Citrix Online.

Selon ce sondage, qui a concerné 700 PME d’Allemagne, de France et du Royaume-Uni, 74 % des entreprises n’ont aucune règle ni procédure ni système de gestion des terminaux mobiles pour encadrer l’utilisation des terminaux personnels dans le cadre de l’entreprise. Sans trop de surprise, ce ne sont donc que 32 % des entreprises sondées qui ont une connaissance complète des terminaux mobiles utilisés par leurs collaborateurs dans un contexte professionnel. Et cela même alors que, dans 61 % des PME françaises, les employés auraient déjà recours à leurs terminaux personnels. Un recours justifié par la recherche de simplicité - en évitant la multiplication des appareils -, dans 65 % des cas, et par les performances du terminal personnel (51 %), supérieures à de nombreux égards à celles des terminaux mis à disposition par l’entreprise.

Toujours dans les PME françaises, les départements les plus demandeurs à utiliser leur terminaux personnels en environnement professionnels sont ceux des forces de vente, à 50%, suivis par le corps des dirigeants à 43%, qui sont alors les précurseurs de nouvelles technologies dans l'entreprise (tant smartphones que tablettes tactiles). Le département IT n'est force de proposition que dans 25% des cas.

A défaut, donc, d’accompagner leurs utilisateurs, les entreprises française semblent bloquées sur une posture de négation du phénomène, animées par la crainte de pertes de productivité (32 %) et de fuites de données liées à un accès à distance au réseau de l'entreprise (39 %).  36% des répondants français craignent également que l'usage de terminaux personnels entrainent le téléchargement non contrôlé d'applications mobiles, susceptibles alors d'ouvrir une brèche dans la sécurité de l'entreprise. La perte de contrôle ne représente que 27 % des principaux soucis lié à cette consumérisation.

Mais selon le sondage de YouGov, l’accompagnement maîtrisé des utilisateurs aurait permis aux entreprises concernées d’enregistrer des gains de productivité parfois supérieurs à 20 %.

Pour approfondir sur Mobilité

- ANNONCES GOOGLE

Close