Plan de relance : 16 M€ pour l'équipement numérique des universités

Valérie Pécresse, la ministre de l'enseignement supérieur a annoncé aujourd'hui le déblocage de 16 M€ pour renforcer la couverture Wi-Fi des universités françaises et aider à la démocratisation de l'enseignement numérique. Les moyens mis en oeuvre restent toutefois dérisoires et ne devraient permettre qu'à environ 10% des étudiants d'accéder à des cours en vidéo numérique d'ici 2011.

Moins de 200 000 € par université... En annonçant le déblocage de 10 M€ pour la couverture Wi-Fi des universités et 6 millions pour la numérisation des cours en leur diffusion en Podcast, la ministre de l'ensignement supérieur voulait officiellement marquer l'engagement de l'Etat pour la modernisation de l'Université. C'est peu de dire que les moyens ne sont sans doute pas à la hauteur des ambitions, même si les 16 M€ promis seront bienvenus pour des universités bien en manque de financements. 

Les premiers 10 M€ on pour objectif de parachever la couverture Wifi des campus universitaires français et d'offrir un accès gratuit et en haut débit à Internet à l'ensemble des étudiants. Cela devrait permettre de doubler le nombre de bornes installées sur les campus ( pour atteindre un total d'environ 20 000 bornes installées).  Les 6 autres millions d'euros doivent "impulser le développement des équipements nécessaires à la diffusion des cours et supports de cours en Podcast (ou balado-diffusion)". 

Ce second volet vise à équiper les établissements d’enseignement supérieur (amphithéâtres, salles de cours) en outils professionnels et automatisés de captation vidéo et à former des enseignants à la prise en main des matériels. Selon la ministre seuls 2% des étudiants ont aujourd'hui accès à des podcast des cours en vidéo. L'objectif est de démocratiser cet accès afin de permettre "une gestion individuelle du rythme d’apprentissage pour les premières années, pour les étudiants qui ont une activité salariée et pour les étudiants malades ou handicapés".

Vu les montants investis, il ne faut toutefois pas s'attendre à des miracles. Selon les propres chiffres du ministère moins de 100 000 étudiants seront concernés en 2009-2010 et encore pour une petite partie des cours. En 2011, seuls 10% des étudiants français auront accès à des podcasts des cours. Il est à noter que le Ministère entend notamment utiliser le savoir faire de sites pilotes comme L'Université Lumière de Lyon 2, dont les quelque 30 000 étudiants ont accès à un environnement numérique de travail  depuis 2003. Conçu avec des technologies Apple, cet environnement délivre  l'ensemble des supports de cours écrits aux étudiants, ainsi que des cours interactifs. Il offre aussi à chaque étudiant un espace de travail et de stockage de données ainsi qu'une messagerie. Le tout pour un coût inférieur à 5€ par étudiant et par an...

En savoir plus:

Le dispositif mis en oeuvre par le ministère 

L'enquête sur l'université numérique réalisée par le Ministère de l'enseignement supérieur

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close