Salesforce : Force.com gratuit, développeurs conquis

Salesforce ouvre un accès gratuit, mais limité, à sa plate-forme de développement Force.com pour tenter d'agrandir sa communauté d'utilisateurs. A terme, le spécialiste du CRM hébergé espère bien les voir se convertir aux offres payantes du groupe.

Comment attirer les développeurs sur sa plate-forme, quand on est au milieu d'un marché foisonnant ?  A cette question, Salesforce, le spécialiste du CRM hébergé, semble avoir trouvé une réponse : ouvrir un accès gratuit, mais limité, à son modèle de développement.
Le groupe, face à une concurrence de plus en plus rude sur le segment des désormais tendance Paas (Platform as a service), a décidé de proposer une accès gratuit à Force.com, sa plate-forme dédiée de développement d'applications en ligne. 

Force.com Free Edition – nom de la formule – permet ainsi aux développeurs de construire une application pouvant être déployée auprès de 100 utilisateurs maximum et délivrant jusqu'à 250 000 pages vues maximum par mois, 1 Go de stockage, un nombre illimités d'identifiants, 40 Go de bande passante par jour et un accès aux API ainsi qu'à la communauté de développeurs. Et ce sans autre coût. Mieux, le groupe propose également d'y associer des formations et des aides en ligne afin de permettre aux développeurs de mieux appréhender la technologie et les mécanismes de la plate-forme.

Bref, il s'agit d'un avant-goût - avec toutefois de véritables possibilités de développement -, une rampe de lancement vers les offres payantes de Force.com. Avec la version Enterprise (500 000 pages vues supplémentaires), l'édition Unlimited (1 million), elles étendent les capacités des applications réalisées sur la plate-forme, à partir de 50 dollars par utilisateur et par mois.

Se frotter au langage propriétaire Apex

Force.com propose tout un environnement de développement dont la pierre angulaire est le langage Apex. Un langage de programmation propriétaire que les développeurs doivent apprendre et maîtriser. Avec Force.com Free Edition, Salesforce leur donne la possibilité de s'y frotter gratuitement. Même son de cloche pour VisualForce, l'outil de développement d'interface utilisateur du groupe.

Objectif avoué : se positionner en alternative à Java et .Net en matière de développement Saas. « Voyez par vous-même pourquoi développer des applications avec Force.com est 5 fois plus rapide et moitié mois cher qu'avec Java et .Net », martèle le site Internet du groupe.
Une stratégie qui rappelle celle de Google qui, avec App Engine, propose tout un panel de services accessibles gratuitement, mais avec certaines limites.

Notons que Salesforce mène actuellement une stratégie agressive sur le marché du Saas. Le groupe a notamment scellé de multiples alliances avec Google et Facebook, permettant aux développeurs de se connecter aux plates-formes de ces deux éditeurs, à partir de Force.com. Autre initiative, la volonté de renforcer le formation sur ses outils en se créant un écosystème de partenaires à l'échelle locale. En France, AVS Consulting constitue le premier centre de formation certifié Salesforce.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close