Embarqué : Microsoft verse le Micro Framework .NET dans l'Open Source

Dans le cadre de sa réorganisation, Microsoft a décidé de fusionner les équipes du Micro Framework .NET avec celles de sa division Développeurs et d'ouvrir à l'Open Source son framework pour l'embarqué. Pour le faire entretenir par la communauté.

Microsoft jette son dévolu dans le développement communautaire. Dans le cadre d'un vaste programme de restructuration de ses effectifs qui a notamment débouché sur des licenciements, Microsoft a annoncé que le Micro Framework .Net se transformerait en un projet communautaire et que l'accès au code source y serait ouvert, sans royalties, et ainsi versé dans la dite communauté. Redmond a également indiqué que les équipes travaillant sur le framework embarqué rejoindront la division Developer de Microsoft.

Inauguré en 2006, le Micro Framework .NET est une déclinaison allégée du framework .NET pour les systèmes embarqués, dont une des particularités est de consommer très peu de ressources processeur et de mémoire – hardware donc – et de pouvoir s'exécuter sans OS. Selon le site de Microsoft, le Micro Framework « nécessite seulement quelques centaines de Ko de RAM et un processeur 32 bits sans MMU (moins coûteux) [Unité de gestion memoire, NDLR] ». En outre, il ne contient que 70 classes, alors que le framework .NET complet en compte 1 400. Il renferme une « implémentation bootable d'un sous-ensemble du .NET Common Language Runtime (CLR) qui apporte les avantages du développement .NET au monde des petits équipements embarqués », indique Microsoft sur son site dédié. En clair, il ne s'agit pas d'un OS, mais bien « d'un environnement d'execution bootable dont le but est de faire fonctionner un unique programme », explique Jean-Michel Guemguem, consultant chez Tekigo, spécialiste lyonnais de l'environnement .NET. Selon lui, il existe plus 1,5 million de d'équipements qui utilisent le Micro Framework. NET, comme des télécommandes, des capteurs et des tensiomètres, par exemple.

Sur le blog de l'équipe de développement, on parle de ce rapprochement des équipes comme d'un bienfait. « Il s'agit d'une opportunité pour la technologie et nous en espérons beaucoup. Ce rapprochement signifie que nous serons alignés sur les outils et les groupes de .NET dans le but de construire un modèle de programmation uniforme, des capteurs aux serveurs », explique Collin Miller, chef de produit de l'équipe du Micro Framework .NET. Les feuilles de route des deux frameworks pourraient se méler. Le Micro Framework .NET est en version 3.0 depuis octobre 2008.

« Nous envisageons d'impliquer la communauté dans la définition et les développements futurs du produit en autorisant l'accès au code source du runtime [environnement d'exécution, NDLR], au modèle d'objet ainsi qu'aux pilotes », ajoute Lorenzo Tessiore, patron des développeurs de l'équipe dans un autre billet de blog. 

Avec l'ouverture à l'Open Source, on peut également imaginer le portage pour d'autres IDE, comme Eclipse.

Si les modalités liées à la gouvernance de la communauté sont encore à l'étude, Lorenzo Tessiore explique que « les évolutions du code seront gérés afin de garantir sa légèreté, de bonnes performances, la qualité et la cohérence ». Et ajoute enfin : « avec la participation de la communauté, nous recherchons la création d'un processus d'arbitrage de façon à orienter les évolutions du produit et les activités de développement ».

En savoir plus :
- Le Micro Framework .NET sur MSDN
- La présentation de Jean-Michel Guemguem durant les TechDays 2009

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close