Vidéo et contenu : J3Tel et Ineoquest renforcent leur partenariat en France

L'explosion des contenus et du média vidéo sur Internet appelle une optimisation constante du réseau. C'est dans ce contexte que J3Tel et Ineoquest ont décidé de renforcer leur partenariat pour sécuriser les équipements nécessaires aux fournisseurs de services.

La vidéo et l’image sont en train de devenir deux problématiques clés dans le secteur numérique. Notamment du coté des équipements de contrôle et de qualité de réseau qui sont au cœur des nouvelles problématiques d’infrastructure des grands acteurs du contenu en France et dans le monde. Dans ce cadre, J3Tel et Ineoquest viennent d’annoncer le renforcement de leur partenariat. « De par ses compétences et sa position sur le marché, Ineoquest a choisi J3Tel pour distribuer sa solution en France, explique ainsi Jean-Marc Odet, le directeur général de J3Tel. Nous avons déjà déployé des solutions pour les plus grands opérateurs et fournisseurs de contenus en France et J3Tel investit pour déployer les solutions ASM / OTT de demain".

Services vidéos et distribution de contenus : une très forte demande Les plus grands fournisseurs de service vidéo et fournisseurs de contenus s'appuient sur les technologies développées par Ineoquest pour la fourniture des services d'IPTV, de TV 3D, de Vidéo à la Demande ou des nouvelles méthodes de distribution ASM / OTT (Adaptive Streaming, Over The Top). "Nous sommes convaincus que la demande de services vidéo, notamment sur des équipements portables, de type tablettes ou smartphones, va exploser dans les années qui viennent. Ces nouveaux services vont demander aux différents acteurs de la chaîne (producteurs, opérateurs, CDNs) de se doter des solutions leur permettant d'assurer un bon niveau de qualité d'expérience à chaque niveau de la chaîne", précise Jean-Marc Odet.  Le groupe développe un ensemble d'équipements permettant de vérifier les solutions avant leur introduction chez les clients, de valider les versions au fur et à mesure de leur sortie et d'être en mesure de fournir des prestations de service ponctuelles pour les clients désireux de ne pas investir immédiatement.

Satisfaire trois besoins technologiques : le contrôle, l’analyse et le monitoring Sur ce marché les besoins sont de plus en plus larges comme en témoigne

le succès en septembre à Amsterdam du salon IBC qui fait référence dans le domaine et qui réunissait plus de 1 400 entreprises du secteur. Au niveau du réseau, les besoins sont de trois ordres. Tout d’abord, la vérification de la performance du transport, du contenu et du plan de contrôle pour assurer la haute disponibilité, la QoS et la QoE. Ensuite l’analyse qui permet la corrélation d'évènements sur des sites multiples. Elle permet de focaliser son analyse sur les causes des problèmes et d'améliorer la proactivité des interventions. Et enfin, le monitoring qui permet de produire au niveau technique des métriques simplifiées. Elles permettent une meilleure interprétation des rapports et ainsi des actions plus efficaces et plus ciblées.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close