Israël investit dans le recrutement de cyber-soldats

La pudeur des états à évoquer leurs capacités offensives dans le cyber-espace semble bien appartenir au passé. Israël a ainsi lancé un programme de recrutement de cyber-soldats sur son territoire et à l'étranger, auprès des communautés juives, explique le quotidien Yedioth Aranoth.

La pudeur des états à évoquer leurs capacités offensives dans le cyber-espace semble bien appartenir au passé. Israël a ainsi lancé un programme de recrutement de cyber-soldats sur son territoire et à l'étranger, auprès des communautés juives, explique le quotidien Yedioth Aranoth. Objectif : faire face à la pénurie de profils dont souffrirait l'armée israélienne et renforcée l'unité 8200, spécialisée dans la cyberguerre (avec une vocation tant défensive qu'offensive). La préparation à la guerre électronique figure parmi les priorités de Tsahal. Le programme serait doté de plus de 400 millions d'euros. L'unité 8200 serait impliquée dans au moins deux offensives basées sur des moyens électroniques : le piratage des défenses anti-aériennes syriennes préalable au bombardement d'une installation nucléaire et la

création du ver Stuxnet, conçu pour détruire les centrifugeuses de l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz, en Iran.

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close