Itanium revient et fera socket commun avec les Xeon E7

Contrairement à ce que pensait Oracle qui vient finalement de sortir une version de sa base de données les supportant, la famille de processeurs Itanium d’Intel n’est pas morte.

Contrairement à ce que pensait Oracle qui vient finalement de sortir une version de sa base de données les supportant, la famille de processeurs Itanium d’Intel n’est pas morte. Pour preuve, HP annonce cinq nouveaux serveurs basés sur la dernière version d’Itanium, les Itanium 9500, anciennement connus sous le nom de Poulson. Ces serveurs comprennent une mise à jour du Superdome 2, trois serveurs au format blade basés sur un chassis Blade-System cClass et un serveur d’entrée de gamme. Le futur d’Itanium est lui aussi tracé, car lors d’une conférence de presse à San Franscico, Rory McInerney, vice-président d’Intel en charge des développements Serveur, a abordé également Kittson, la future génération d’Itanium et annoncé que celle-ci utilisera le même socket que les futurs Xeon E7 haut de gamme. S’il n’est pas entré dans les détails techniques autour de cette annonce, cela devrait toutefois permettre d’augmenter le parc installé de processeurs Itanium dans les data centers, en donnant plus de souplesse dans le choix de l’infrastructure.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close