AMD engage JP Morgan Chase

AMD, en perte de vitesse sur les segments des processeurs mobiles notamment, à la traine derrière Intel et ARM, aurait recruté JP Morgan Chase pour explorer des options stratégiques pour sortir le groupe de l’ornière, a indiqué Reuters en citant des sources anonymes proches du dossier.

AMD, en perte de vitesse sur les segments des processeurs mobiles notamment, à la traine derrière Intel et ARM, aurait recruté JP Morgan Chase pour explorer des options stratégiques pour sortir le groupe de l’ornière, a indiqué Reuters en citant des sources anonymes proches du dossier. Selon ces mêmes sources, les scénarios étudiés portent notamment sur une cession de certains actifs du groupe ou encore la vente de brevets de son portefeuille. Une vente du groupe ne serait pas une priorité, ont également indiqué ces mêmes sources. AMD a immédiatement démenti dans un email envoyé à Reuters, assurant que «le groupe ne cherche pas activement la vente de la société ni celle d’actifs significatifs».«Le Conseil d’Administration et la direction d’AMD pensent que la stratégie menée actuellement par le groupe pour alimenter la croissance à long terme [...] est la bonne approche pour améliorer la valeur pour les actionnaires », précise encore le fondeur. En octobre dernier, AMD, affecté par une baisse des ventes de PC, notamment, a annoncé un programme de ré-organisation qui conduirait à la suppression de 15% de ses effectifs.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close