Tim Cook est le patron le mieux payé des Etats-Unis

Avec respectivement Tim Cook d’Apple à la première place du classement et Larry Ellison d’Oracle sur la seconde marche, les grands patrons de l’IT restent les CEO les mieux payés des Etats-Unis.

Avec respectivement Tim Cook d’Apple à la première place du classement et Larry Ellison d’Oracle sur la seconde marche, les grands patrons de l’IT restent les CEO les mieux payés des Etats-Unis. Régulièrement la très respectable chaîne de télévision - financière - américaine CNBC publie sur son site, 

Slideshow, une sorte de Guinness Book des Records en images où l’on découvre les jouets les plus farfelus, les villes les plus…vides, les voitures les plus chères, les stars du porno les plus populaires ou encore les plus grands yachts du monde. On y trouve en ce moment - et c’est un nettement plus intéressant – la liste des patrons les mieux payés des Etats-Unis. On apprend ainsi que le champion toutes catégories est Tim Cook. L’austère patron d’Apple reçoit une rémunération moyenne (salaire et bonus) de 95 millions de dollars. Sous son règne, l’action a gagné 32,56% et ce, malgré la forte baisse enregistrée depuis le 21 août, jour historique où la capitalisation de la société s’était hissée à la première place mondiale avec 623,52 milliards de dollars. Jolie hausse aussi pour Oracle, dont l’action a gagné 15,32% en un an sous la poigne de Larry Ellison – à la tête de la société depuis sa création en 1977 – permettant à ce dernier de se hisser à la seconde place des CEO les mieux rétribués avec environ 70 millions de dollars annuels. Sur la troisième place du podium, on trouve le patron de l’enseigne JC Penney. Ce dernier n’est autre que Ron Johnson, le créateur des Apple Store qui avait quitté la firme à la pomme pour prendre en charge la gestion de la chaîne de grands magasins le 1er novembre 2011. Une chaîne qui battait de l’aile et que le diplômé en économie de Harvard et de l'université de Stanford n’a apparemment pas réussi à redresser puisque le titre JC Penney a fondu de 52% depuis le début de l'année. Ce qui n’a pas empêché Ron Johnson de toucher 53 millions de dollars.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close