Le stockage de Reduxio Systems séduit le spécialiste des ressources humaines CPP

L'éditeur a sélectionné les baies de stockage de Reduxio pour supporter ses applications critiques et afin de réduire de façon drastique ses temps de reprise en cas d'incident.

Après avoir testé le stockage de Reduxio Systems l’éditeur de logiciels de gestion de ressources humaines CPP a fait le choix des baies HX550 du constructeur israélien pour plusieurs de ses applications critiques.

CPP est connu notamment pour le test d’évaluation de Myers Briggs. Jusqu’en 2002, la firme s’appelait encore Corporate Psychologists Press Inc avant de se renommer. Elle vend des solutions de gestion RH et d’évaluation psychologique aux entreprises et opère aussi un site internet permettant aux salariés d’évaluer leurs capacités en passant en ligne le test de Myers Briggs (MBTI ou Myers Briggs Type Indicator). La firme a son siège aux États-Unis, à Sunnyvale, mais dispose aussi d’implantations au Royaume-Uni, en France, aux Pays-Bas, en Australie et à Singapour. Son infrastructure informatique est répartie entre les États-Unis et l’Angleterre.

Initialement, l’éditeur de logiciels d’évaluation de la personnalité a acquis une baie Reduxio HX550 pour ses systèmes de test et de développement. Mais impressionné par les performances et les capacités de ces systèmes, il a finalement choisi de les utiliser également pour gérer des applications critiques et certaines de ses applications primaires. 

CPP possède désormais deux baies hybrides Reduxio HX550 dans son centre de données principal à Sunnyvale et deux autres dans une nouvelle installation nouvellement ouverte au Royaume-Uni.

Michael Johnson, directeur de l'infrastructure mondiale
et du support des postes de travail chez CPP

Michael Johnson, directeur de l’infrastructure mondiale et du support des postes de travail chez CPP, explique que son objectif est à terme de transférer la plupart des applications fonctionnant sur le SAN vers les baies iSCSI de Reduxio afin de tirer parti de la capacité, des fonctions de protection de données et de l’évolutivité de ces systèmes.

Les baies hybrides de Reduxion complètent les baies de stockage Flash IBM V9000 

La baie hybride Reduxio HX550 de Reduxio est un système bicontrôleur basé sur un design 2U de Seagate. La baie peut accueillir 24 disques SAS (disques durs, SSD ou un mix des deux) et affiche une capacité maximale de 40 To bruts (environ 150 To de capacité effective après déduplication globale par la technologie inline NoDup du constructeur.

Reduxio Systems dédouble les données par blocs de 8K dans un tampon en mémoire. Une marque d’horodatage unique est appliquée à chaque bloc de données. Une base de données spécifique aux métadonnées gère les données de journal qui identifient quels blocs ont reçu des écritures et quand ces écritures se sont produites. La baie ne stocke ainsi que des données dédupliquées et il est possible à tout moment de revenir à un état antérieur de données si nécessaire.

Historiquement, CPP a utilisé des systèmes de stockage de Dell EMC, NetApp, Hitachi Vantara et d’autres fournisseurs. CPP utilise aujourd’hui une baie SAN 100 % flash IBM V9000 pour supporter son ERP Microsoft Dynamics AX et les systèmes de production associés et opère aussi une baie en mode scale-out Coho DataStream.

Selon Johnson, l’IBM V9000 est « l’un des SAN les plus performants que j’aie jamais vus », mais sa capacité est trop limitée pour tout le stockage primaire de CPP. Le stockage de Coho Data est « plug-and-play », mais nécessite un investissement initial coûteux dans des commutateurs réseau personnalisés d’Arista Networks. Le dépôt de bilan du constructeur en septembre 2007 a aussi compliqué la situation.

Les systèmes de Reduxio ont été présentés à Johnson par l’un de ses intégrateurs, qui a été suffisamment intéressé pour tester une baie. « J’étais prêt à l’insérer dans notre infrastructure de stockage comme une baie de Tier 3, mais je ne savais pas comment elle fonctionnerait », explique-t-il. « Une fois que nous avons vu que la performance était suffisamment élevée, nous l’avons promue pour servir des applications critiques ».

Une baie Reduxio HX550

La technologie de « BackDating » de Reduxio accélère la reprise après sinistre

L’équipe informatique de Johnson a poursuivi ses tests pour répondre à une question clé : Le stockage Reduxio pouvait-il supporter de manière fiable les activités business essentielles de CPP ? Après ses tests, Johnson s’est dit satisfait de la capacité de Reduxio à délivrer des performances de stockage primaire élevées sans être une baie 100 % Flash.

Johnson a notamment apprécié les fonctions intégrées de protection des données du système d’exploitation TimeOS de Reduxio, en particulier la fonction de « Backdating » qui permet de récupérer l’état des données à tout moment antérieur dans le temps. Depuis Reduxio Systems a également ajouté les fonctions NoMigrate pour la réplication et NoRestore pour la gestion des données de copie.

« Nous avons décidé que les systèmes métiers supportant nos activités génératrices de revenus pouvaient résider sur le système de stockage de Reduxio », indique Johnson. « Notre plan pour l’avenir est de basculer tous nos systèmes générateurs de revenus sur Reduxio et de réduire nos objectifs de point de récupération et de temps de récupération de quelques heures à quelques secondes à quelques minutes. »

Dernièure mise à jour de cet article : janvier 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close