Des médias chinois accusent Cisco d’aider à des opérations d’espionnage

Réponse du berger à la bergère ? Alors que les équipementiers télécoms chinois font l’objet d’attentions très appuyées en occident, certains médias chinois - liés aux autorités - ont publié plusieurs articles accusant Cisco «d’être complice d’attaques américaines sur les infrastructures» du pays, selon nos confrères du Register.

Réponse du berger à la bergère ? Alors que les équipementiers télécoms chinois font l’objet d’attentions très appuyées en occident, certains médias chinois - liés aux autorités - ont publié plusieurs articles accusant Cisco «d’être complice d’attaques américaines sur les infrastructures» du pays, selon nos confrères du Register.

Et d’évoquer un article du China Economic and Information Technology Magazine assurant que 90 % des attaques réseau proviennent des Etats-Unis et que China Unicom a préféré remplacer ses équipements Cisco au profit de matériels signés Huawei ou ZTE.  Apple, Google, IBM, Microsoft, Oracle et Qualcomm sont également visés, ainsi que le très fameux Patriot Act. Tech in Asia fait état d’autres publications à la teneur comparable, évoquant une offensive de communication en réponse aux accusations aujourd’hui portées par certains en Occident contre Huawei et ZTE.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close