MariaDB évoluera désormais dans une fondation indépendante

Monty Widenius, David Axmark et Allan Larsso, les trois créateurs de MySQL ont annoncé à l’occasion de la Percona Live Conference, la création de la MariaDB Foundation. Un corps indépendant qui aura pour mission de protéger les intérêts de la communauté de la base de données. Elle s’est également fixée pour vocation d’être le point de ralliement de la communauté MySQL.

Remettre MariaDB entre les mains d’une fondation pour en garantir la pérennité. C’est ce qu'à choisi de faire MariaDB en créant la MariaDB Foundation, une fondation indépendante qui servira désormais de havre de paix à la base de données Open Source de Monty Widenius. Son ouverture a été officialisée par Michael ‘Monty’ Widenius, David Axmark et Allan Larsson, les trois créateur de MySQL, lors de de la Percona Live Conférence qui se tient à Londres. Pour mémoire, la genèse de MariaDB est partie d’un fait simple : le refus de Monty Widenius de voir « s’enfermer » MySQL chez Oracle. Prétextant notamment que la firme de Larry Ellison n’avait aucun intérêt à donner un avenir serein à la base. Un point qu’il avait développé en 2009

avec la rédaction du MagIT. Etait alors née MariaDB, une base de données, créée à partir de MySQL (avec laquelle elle est 100% compatible), qui devait faire revivre l’esprit open source de la base, mais sous un autre nom, et développée principalement par Monty Program, la société montée par Monty Widenius. la création de la fondation donne ainsi une suite à cette histoire. L’institution qui sera basée aux Etats-Unis s’est fixée pour objectif de donner une structure indépendante à MariaDB, afin de placer entre les mains d’une communauté Open Source, les évolutions de la base. « MariaDB s’inscrit dans le continuité du projet démarré il y a 18 ans lorsque nous avons fondé MySQL, avec un code maintenu par une même équipe dédiée. Il est désormais temps qu’une organisation indépendante protège les intérêts des utilisateurs et des développeurs de MariaDB alors que se profile MariaDB 10 », commente David Axmark, l’autre co-fondateur de MySQL, dans un communiqué. Ainsi une partie de la mission de cette fondation sera « de déterminer le futur de la base de données » et de lui garantir une feuille de route autonome, indépendante, explique Patrik Stallner, le Pdg de SkySQL, une société de services créées autour de MySQL, à la rédaction. Cette fondation aura également pour vocation à être le relai des besoins des utilisateurs en matière de bases de données et de leur éventuelle traduction dans MariaDB. Plusieurs sponsors ont ainsi annoncé financer le lancement cette institution à hauteur de 1 millions d’euros, Mais d’autres sont attendus pour mettre en musique cette mission. Le Board, dont l’élection aura lieu en février, devra compléter cet éco-système. La fondation s’occupera de faire évoluer MariaDB, de travailler sur l’implémentation de standards, sur l’intéropérabilité avec les autres bases et sur le développement de passerelles vers d’autres modèles de bases, transactionnelle et NoSQL, souligne un communiqué. Elle aura également la charge technique de tester, fusionner le code et sera responsable des versions du produit. La fondation servira également à mutualiser les contributions, note encore Patrik Stallner. D’autant que « si aujourd’hui MariaDB est compatible avec MySQL, rien ne garantit qu’elle le restera », ajoute-t-il. Mais ce n’est pas tout. Car en tant que « successeur compatible de MySQL », MariaDB et désormais cette fondation veulent jouer les chefs de file de l’ensemble de la communauté MySQL. Etre le point de ralliement de cette communauté qui a besoin de sentir que l’avenir de sa base de données est assuré. Car, commente Patric Stallner, la feuille de route d’Oracle s’arrête aujourd’hui à la version 5.6, dont les spécificités techniques sont déjà connues depuis 2010. « MariaDB a tout le potentiel pour devenir un nouveau guide pour l’éco-système MySQL », résume-t-il. Et comment mieux illustrer ce message qu'en réunissant Monty Widenius, David Axmark et Allan Larsson, les trois créateurs de MySQL pour ouvrir officiellement cette fondation. Oracle sait désormais que le front adverse est plus structuré.    

Pour approfondir sur Open Source

- ANNONCES GOOGLE

Close