Les serveurs ASUS servent de base au supercalculateur germano-saoudien SANAM

Mis en service à la fin de l’année dernière et arrivé deuxième au Green Top 500 des supercalculateurs (et 52e au Top 500 classique), le supercalculateur SANAM a pour particularité de s’appuyer exclusivement sur 210 serveurs Asus ESC4000/Fdr G2. Et d’utiliser à part égale la puissance de calcul venue des CPU Intel Xeon E5-2650 octocoeurs et des cartes graphiques AMD S10000 double processeurs.

Mis en service à la fin de l’année dernière et arrivé deuxième au Green Top 500 des supercalculateurs (et 52 e au Top 500 classique), le supercalculateur SANAM a pour particularité de s’appuyer exclusivement sur 210 serveurs Asus ESC4000/Fdr G2. Et d’utiliser à part égale la puissance de calcul venue des CPU Intel Xeon E5-2650 octocoeurs et des cartes graphiques AMD S10000 double processeurs. 

SANAM fonctionne comme un cluster de serveurs répartis entre le FIS (Frankfurt Institut of Science) et le KACST (King Adbulaziz City for Science and Technology). Il développe une puissance de 2,3 gigaflops par watt et servira principalement à des calculs météorologiques, de la simulation physique, et également dans les secteurs pétrolier, aérospatial et de la bio-informatique. Plus connu en France dans le monde grand public, Asus commercialise ses serveurs ESC4000/Fdr G2 dans les secteurs gourmands en HPC comme la finance ou la science. Ils ne sont pas au catalogue de la filiale française.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close