L’accord avec Microsoft déçoit Yahoo

Le partenariat signé entre Yahoo et Microsoft sur le terrain de la recherche en ligne ne donne pas les résultats prévus, a affirmé Marissa Mayer, la CEO de Yahoo lors d’une intervention à une conférence d’analystes aux Etats-Unis, rapportée par Reuters.

Le partenariat signé entre Yahoo et Microsoft sur le terrain de la recherche en ligne ne donne pas les résultats prévus, a affirmé Marissa Mayer, la CEO de Yahoo lors d’une intervention à une conférence d’analystes aux Etats-Unis, rapportée par Reuters.

Selon la dirigeante du portail multimédia, cet accord, signé en 2010, n’a pas apporté de gains à la société, tant en termes financiers qu'en termes de parts de marché. En 2010, l’éditeur de Redmond et Yahoo ont noué un accord croisé à travers lequel le moteur de recherche de Microsoft, Bing, devenait le moteur par défaut de Yahoo, ce dernier apportant quant à lui une dimension commerciale au partenariat.

Les revenus ainsi générés devaient alors être partagés. L’objectif de cet accord était évidemment de briser l’omniprésence de Google sur le marché de la recherche, étroitement associé à celui de la publicité en ligne contextualisée. Mais, selon Marissa Mayer, les résultats ne sont pas au rendez-vous.

«La monétisation doit mieux fonctionner car nous savons que cela est possible, et nous avons vu d’autres concurrents dans ce domaine montrer que cela était possible», indique-t-elle. Selon Comscore, en décembre 2012, Google domine le marché de la recherche aux Etats-Unis avec 66,7 % de parts de marché contre 16,3 % pour Microsoft et 12,2 % pour Yahoo.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close